Madrid, Spain

01/12/2019

M. Mark Joseph Carney, du Canada, Envoyé spécial pour le financement de l’action climatique

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé de Madrid le 1er décembre 2019 la nomination de M. Mark Joseph Carney, du Canada, au poste d'Envoyé spécial pour le financement de l’action climatique. 

Comme Envoyé spécial pour le financement de l’action climatique, M. Mark Joseph Carney est censé insuffler de l’ambition dans la mise en œuvre de l’action climatique, en s’attachant à faire évoluer les marchés financiers publics et privés et à mobiliser suffisamment de fonds privés pour atteindre l’objectif de 1,5 degré Celsius de l’Accord de Paris.  Il s’agira de mettre en place des cadres pour la présentation des rapports, la gestion des risques et le retour sur investissement, d’intégrer l’impact des changements climatiques dans les processus de prise de décisions du secteur privé et d’appuyer la transition vers une économie à neutralité carbone. 

M. Carney est actuellement Gouverneur de la Banque d’Angleterre, après avoir été, entre 2011 et 2018, Président du Conseil de la stabilité financière. 

Le Secrétaire général n’a cessé de le répéter: le monde est loin de réaliser les objectifs de l’Accord de Paris qui vise à limiter l’augmentation de la température terrestre bien en deçà des 2 degrés Celsius, tout en poursuivant les efforts pour la limiter à 1,5 degré.  Si les politiques du climat et les niveaux d’ambition actuels, tels qu’illustrés dans les Contributions déterminées au niveau national (CDN), sont maintenus, les températures devraient augmenter de 3,4 à 3,9°degrés Celsius au cours de ce siècle.  Une telle réalité aurait un impact énorme et dévastateur sur l’humanité et les écosystèmes naturels. 

Nous avons besoin d’une action climatique sans précédent à l’échelle mondiale.  Les systèmes financiers publics et privés doivent être transformés pour fournir les fonds nécessaires à la transition vers des systèmes et des secteurs résilients et à faible émission de carbone.  Le Secrétaire général compte sur M. Carney pour galvaniser l’action climatique et transformer le financement du climat, avant la vingt-sixième Conférence des États parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP-26), prévue à Glasgow en 2020.

M. Carney a commencé sa carrière chez Goldman Sachs avant d’entrer au Département canadien des finances, en tant que Gouvernement de la Banque du Canada, entre 2018 à 2013. 

Né en 1965, à Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, il est titulaire d’une licence de l’Université Harvard ainsi que d’une maîtrise et d’un doctorat en économie de l’Université d’Oxford.