New York

12/04/2017

Groupe chargé d’évaluer l’efficacité du Programme des Nations Unies sur les établissements humains (ONU-Habitat)

Le Secrétaire général de l'ONU a annoncé, aujourd’hui, la composition du Groupe indépendant chargé d’évaluer et de renforcer l’efficacité d’ONU-Habitat : 

Nous vivons le siècle d’une croissance urbaine sans précédent.  Pour la première fois dans l’histoire, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, ce qui donne une signification particulière à la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) qui s’est tenue en octobre 2016 à Quito, en Équateur.  Les États qui y ont participé ont adopté le Nouvel agenda urbain, lequel est une vision collective et un engagement politique à promouvoir et réaliser un développement urbain durable, ainsi qu’un changement de paradigme pour repenser la manière dont les villes sont planifiées, gérées et habitées. 

À la lumière de ce Nouvel agenda et pour renforcer l’efficacité du Programme des Nations Unies sur les établissements humains (ONU-Habitat), le Secrétaire général a été prié de présenter une évaluation indépendante du Programme à la soixante et onzième session de l’Assemblée générale.
L’évaluation indépendante doit contenir des recommandations sur le renforcement de l’efficacité, de la redevabilité et de la surveillance d’ONU-Habitat.  Elle nourrira les débats de la Réunion de haut niveau de deux jours que le Président de l’Assemblée générale a convoquée pendant la soixante et onzième session sur une mise en œuvre efficace du Nouvel agenda urbain durable et le positionnement d’ONU-Habitat, à cet égard.

L’évaluation indépendante sera effectuée par un Groupe de haut niveau de huit membres qui rendra directement compte de son travail au Secrétaire général. 

Les membres du Groupe sont :

  1. M. Peter Calthorpe, architecte, designer urbain et membre fondateur du « Congress for New Urbanism »
  2. M. Dian Triansyah Djani, Représentant permanent de l’Indonésie auprès des Nations Unies
  3. Mme Anne Hidalgo, Maire de la ville de Paris
  4. Mme Sheela Patel, Fondatrice et Directrice de la « Society for Promotion of Area Resource Centres » (SPARC)
  5. Mme Rosario Robles, Secrétaire d’État chargée du développement agraire, territorial et urbain du Mexique (SEDATU)
  6. M. František Ružička, Représentant permanent de la Slovaquie auprès des Nations Unies
  7. Mme Ponsto Sektale, Ministre de la santé et du bien-être social du Lesotho
  8. M. Mpho Parks Tau, Président de « United Cities and Local Governments (UCLG) et de l’Association des gouvernements locaux d’Afrique du sud (SALGA).

Les huit membres du Groupe de haut niveau devraient tenir des consultations et organiser des ateliers avec le Conseil d’administration et le Comité des représentants permanents d’ONU-Habitat, les États Membres, les partenaires clefs des organisations multilatérales internationales, les associations d’autorités locales et autres parties prenantes pertinentes.

Le Groupe de haut niveau devrait ainsi se réunir deux fois à New York et une fois à Nairobi, y organiser un atelier et un autre dans des villes qui abritent dans le monde un projet d’ONU-Habitat, avant le mois de juillet. 

Le résumé de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sera présenté à la soixante-douzième session de la Deuxième Commission chargée des questions économiques et financières pour nourrir les débats sur l’évaluation indépendante.