New York

27/02/2017

M. Dag Halvor Nylander, de la Norvège, son Représentant personnel sur le différend frontalier entre le Guyana et le Venezuela

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Dag Halvor Nylander, en tant que son Représentant personnel sur le différend frontalier entre le Guyana et le Venezuela.

Dans l’Accord de Genève du 17 février 1966, le Guyana et le Venezuela avaient fait valoir auprès du Secrétaire général que la sentence arbitrale de 1899, qui devait régler le litige concernant la frontière entre le Venezuela et ce qui est maintenant le Guyana, était, comme l’affirmait le Venezuela, nulle et non avenue.

Comme annoncé le 16 décembre 2016, le Secrétaire général a conclu que le processus de bons offices mené actuellement, qui est en cours depuis 1990, se poursuivra jusqu’à la fin de 2017, avec un mandat de médiation renforcé.

M. Nylander dirigera le processus de bons offices au nom du Secrétaire général et s’engagera activement, avec les Gouvernements du Guyana et du Venezuela, à étudier et à proposer des solutions pour résoudre le litige frontalier entre les deux pays.

Si, d’ici à la fin de 2017, le Secrétaire général conclut qu’il n’y a pas de progrès significatif permettant d’arriver à un accord pour résoudre complètement le différend, il choisira la Cour internationale de Justice comme autre moyen de règlement, à moins que les Gouvernements du Guyana et du Venezuela ne lui demandent conjointement de s’en abstenir.

M. Nylander était l’Envoyé spécial de la Norvège au processus de paix en Colombie, de 2012 à 2016, après avoir été Chef de mission de la Norvège à Bogota, en Colombie, de 2006 à 2008.

De 2001 à 2004, M. Nylander était un membre de la délégation de son pays auprès des Nations Unies à New York et, de 1999 à 2001, il était en poste à l’ambassade norvégienne en Argentine, à Buenos Aires.

Né en 1969, M. Nylander a un diplôme d’avocat de l’Université d’Oslo et parle couramment l’anglais, l’espagnol et le norvégien.