Simonetta   Di Pippo Directrice

Simonetta Di Pippo

Directrice

Bureau des affaires spatiales

En tant que Directrice du Bureau des affaires spatiales, Mme Simonetta Di Pippo gère et administre le Bureau, l’oriente stratégiquement dans ses travaux et veille à ce que ceux-ci soient exécutés conformément aux prescriptions de l’Assemblée générale, du Comité des utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique et aux politiques en vigueur à l’Organisation des Nations Unies. Chargée d’établir le programme de travail du Bureau et de veiller à ce que celui‑ci fonctionne avec efficacité, en toute transparence et en toute responsabilité, elle administre également le programme relatif aux utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique.

Mme Di Pippo fait office de conseillère principale du Secrétaire général, qu’elle représente aux réunions et conférences sur les questions relatives à l’exploration et à l’utilisation pacifiques de l’espace extra-atmosphérique. Elle s’acquitte également des obligations que les traités et principes des Nations Unies relatifs à l’espace imposent au Secrétaire général.

Avec l’équipe de collaborateurs et collaboratrices qui l’entourent, Mme Di Pippo supervise et coordonne l’orientation stratégique et les priorités opérationnelle du Bureau, notamment en établissant, en suivant et en exécutant son plan de travail, son budget et son cadre stratégique.
Après avoir obtenu un diplôme d’astrophysique et de cosmophysique à l’Université La Sapienza, à Rome, en 1984, Mme Di Pippo a rejoint en 1986 l’Agence spatiale italienne (ASI), où elle a exercé des responsabilités dans des domaines variés : l’observation de la Terre, l’automatisation et la robotique, les sciences et les vols habités. En 2002, elle y a occupé le poste de Directrice des activités d’observation de l’Univers. De 2008 à 2011, elle a été Directrice des vols spatiaux habités à l’Agence spatiale européenne, avant de retourner à l’ASI où elle a pris la tête de l’Observatoire des politiques spatiales européennes (ASI-Bruxelles), jusqu’à sa nomination à la direction du Bureau des affaires spatiales de l’ONU, en mars 2014.

En 2009, Mme Di Pippo a cofondé le réseau Women in Aerospace Europe (WIA-E). Membre de l’Académie internationale d’astronautique, elle fait également partie, depuis 2016, du Conseil mondial du futur créé par le Forum économique mondial dans le domaine des technologies spatiales, qu’elle copréside depuis 2020.

En 2006, Mme Di Pippo a été faite chevalier par le Président de la République italienne. En 2008, en reconnaissance de ses travaux en matière d’exploration spatiale, l’Union astronomique internationale a donné à l’astéroïde 21887 le nom de « dippipo ». En 2018, elle a été la première femme à recevoir le prix Hubert Curien. Elle est également titulaire de deux diplômes honoris causa, l’un en études environnementales, de l’Université de St John, et l’autre en relations internationales, de l’Université John Cabot.