Mamadou Pethe Diallo Représentant spécial adjoint et Coordonnateur résident

Mamadou Pethe Diallo

Représentant spécial adjoint et Coordonnateur résident

Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS)

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé le 14 octobre 2019 la nomination de M. Mamadou Diallo, de la Guinée, en tant que Représentant spécial adjoint du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS).  M. Diallo sera également chargé d’assumer les rôles de Coordonnateur résident en Guinée-Bissau.

M. Diallo succède à M. David McLachlan-Karr, de l’Australie, qui a quitté ses fonctions en juin. Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa reconnaissance pour le dévouement dont il a fait preuve.

Actuellement Représentant spécial adjoint de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire de l’ONU, M. Diallo apporte à ses nouvelles fonctions une trentaine d’années d’expérience et de service au sein des Nations Unies. De 2015 à 2017, M. Diallo occupait les fonctions de Représentant spécial adjoint du Secrétaire général à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), où il était également Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire de l’ONU et Représentant résident du PNUD.

De 2012 à 2015, M. Diallo occupait le poste de Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale du Programme commun des Nations Unies pour le VIH/sida, basé au Sénégal.  De 2009 à 2012, il était le Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies et Représentant résident du PNUD en Érythrée.  Auparavant, M. Diallo avait été Représentant du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Mali, entre 2005 et 2009, et en Sierra Leone, de 2001 à 2005.  M. Diallo a aussi été Conseiller régional du FNUAP au Sénégal et en République démocratique du Congo pour les questions de santé maternelle et infantile et de planification de la famille de 1992 à 2001.

Diplômé de la faculté de médecine de l’Université de Conakry (Guinée), M. Diallo est également titulaire d’une maîtrise de santé publique de l’Université d’État de San Diego (États-Unis) et d’un diplôme spécial de santé publique de l’Université catholique de Louvain (Belgique).