Leonard Muriuki Ngondi

Commandant de la Force

Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD)

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, et le Président de la Commission de l’Union africaine, M. Moussa Faki Mahamat, ont annoncé le 8 août 2017 la nomination du général de corps d’armée Leonard Muriuki Ngondi, du Kenya, en tant que Commandant de la Force de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD). Il succède au général de corps d’armée Frank Mushyo Kamanzi, du Rwanda, à qui le Secrétaire général est reconnaissant pour son dévouement et son leadership efficace en tant que responsable de la composante militaire de la MINUAD.

Actuellement Commandant du Collège de défense nationale du Kenya, poste qu’il occupe depuis 2016, le général de corps d’armée Ngondi a effectué une carrière distinguée au sein des forces de défense kenyanes, couvrant plus de 39 ans. Il a notamment occupé les fonctions de commandant de l’Armée nationale kenyane (2015-2016), officier général, chef du Commandement occidental et officier général chef du Commandement oriental, instructeur en chef de l’École de l’état-major et commandant de l’École d’infanterie. Le général de corps d’armée Ngondi a également été, en 2012, commandant de la Force de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) et commandant du bataillon kényan (KENBATT) de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL), en 2000. Il a également été déployé dans le cadre du contingent kenyan du Groupe d’assistance des Nations Unies pour la période de transition en Namibie (1990).

Le général de corps d’armée Ngondi est diplômé du Collège de défense nationale et de l’École de l’état-major du Kenya. Il est titulaire d’une license en sciences humaines et sociales décernée par l’Université d’Afrique du Sud et poursuit actuellement une maîtrise en études internationales à l’Université de Nairobi.

Né en 1959, il est marié et père de trois enfants.