Jeremiah Kingsley Mamabolo Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour

Jeremiah Kingsley Mamabolo

Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour

Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, et le Président de la Commission de l’Union africaine, M. Moussa Faki, ont annoncé le 3 avril 2017 la nomination de M. Jeremiah Nyamane Kingsley Mamabolo, de l’Afrique du Sud, en tant que Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).

M. Mamabolo était Représentant spécial conjoint par intérim de la MINUAD depuis le départ de M. Martin Ihoeghian Uhomoibhi, du Nigéria, le 4 janvier 2017.

M. Mamabolo apporte à ce poste une expérience directe du traitement de la situation au Darfour, ainsi qu’une expertise acquise dans le cadre d’une carrière diplomatique prestigieuse.  Depuis 2016, il était le Représentant spécial conjoint adjoint pour le pilier I, qui supervise les aspects politiques, des droits de l’homme et juridiques des activités de la MINUAD.  Il a également été Représentant permanent de l’Afrique du Sud auprès de l’Organisation des Nations Unies de 2013 à 2016, période au cours de laquelle il a également présidé le Groupe des 77 et la Chine.  M. Mamabolo était en 2009 Haut-Commissaire de l’Afrique du Sud au Nigéria, et a facilité les processus de paix en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi en tant qu’Envoyé spécial de son pays dans la région des Grands Lacs (2006-2009).  Il a également été Directeur général adjoint pour les affaires africaines au Ministère des affaires étrangères de 2002 à 2006.

M. Mamabolo a occupé d’autres postes à responsabilités, comme celui de Représentant permanent auprès de l’Union africaine, accrédité également en Éthiopie, au Soudan et à Djibouti (1999-2002).  Au cours de cette période, il a redoublé d’efforts pour promouvoir le dialogue postconflit en Sierra Leone en sa qualité d’Envoyé spécial de l’Union africaine dans ce pays et dans le bassin du fleuve Mano (2001-2002).  Il a également été Haut-Commissaire au Zimbabwe de 1995 à 1999.

M. Mamabolo est diplômé de l’Université de Pretoria, en Afrique du Sud, où il a obtenu une maîtrise d’administration publique, et de journalisme du Harare Polytechnic College, au Zimbabwe.

Né en 1955, il est marié et est père de quatre enfants.