Barrie Lynne Freeman Coordonnatrice spéciale adjointe

Barrie Lynne Freeman

Coordonnatrice spéciale adjointe

Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK)

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé le 30 décembre 2020 la nomination de Mme Lynn Hastings, du Canada, aux postes de Coordonnatrice spéciale adjointe pour le processus de paix au Moyen-Orient, de Coordonnatrice résidente des Nations Unies et de Coordonnatrice humanitaire pour le Territoire palestinien occupé.  Elle succède à M. Jamie McGoldrick, de l’Irlande, à qui le Secrétaire général exprime sa gratitude pour son dévouement et ses excellents services.  

Mme Hastings apporte à ce poste plus de 20 ans d’une vaste expérience dans les affaires humanitaires, la coordination du développement et les affaires politiques.  Depuis 2018, elle était Directrice adjointe de la Division des opérations et de la mobilisation du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à New York.  Elle a occupé auparavant les postes de Conseillère principale au sein de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP), entre 2014 et 2018; de Directrice pays pour le Pakistan à l’OCHA, de 2011 à 2014, et, entre 2003 et 2011, de Directrice de cabinet du Bureau du Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient.   

Mme Hastings a également été représentante des Nations Unies au Bureau de l’Envoyé spécial du Quatuor pour le désengagement de Gaza et occupé plusieurs rôles de direction dans les missions de maintien de la paix de l’ONU au Kosovo et au Timor oriental, au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) et au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).  Avant de rejoindre les Nations Unies, Mme Hastings était juriste dans le secteur privé et conduisait des études juridiques pour la Commission internationale de juristes.  

Née au Canada, Mme Hastings est titulaire d’un master en droit de l’Université d’Édimbourg, au Royaume-Uni, ainsi que d’une licence en droit et d’une licence en arts de l’Université de Windsor, au Canada.