New York

23 March 2021

Statement attributable to the Spokesperson for the Secretary-General - on Niger [scroll down for French]

Farhan Haq, Deputy Spokesperson for the Secretary-General

The Secretary-General strongly condemns another heinous attack by unidentified gunmen against civilians in the Tahoua region of the Republic of Niger on 21 March, reportedly killing at least 137 people. The Secretary-General expresses his deep condolences to the bereaved families and the Government of Niger and wishes a swift recovery to the injured. 

 

The Secretary-General calls on the Nigerien authorities to spare no effort in identifying and swiftly bringing the perpetrators to justice and enhancing the protection of civilians. 

 

The Secretary-General reaffirms the solidarity and support of the United Nations to the Government and people of Niger in their efforts to prevent and combat terrorism, violent extremism and organized crime. He urges countries in the Sahel to continue their efforts, in close collaboration with regional organizations and international partners, to address these serious threats to security and stability in the sub-region and beyond. 

----------------------------------

Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur le Niger 

Le Secrétaire général condamne sans réserve une nouvelle attaque ignoble perpétrée par des individus armés non identifiés contre des civils dans la région de Tahoua, en République du Niger, le 21 mars. Cette attaque aurait fait au moins 137 victimes. Le Secrétaire général exprime ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées et au gouvernement du Niger et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. 

 

Le Secrétaire général appelle les autorités nigériennes à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de cet acte odieux et renforcer la protection des civils. 

 

Le Secrétaire général réaffirme la solidarité et le soutien des Nations Unies au gouvernement et au peuple du Niger dans leurs efforts visant à combattre et prévenir le terrorisme, l'extrémisme violent et le crime organisé. Il appelle les pays du Sahel à continuer leurs efforts, en étroite collaboration avec les organisations régionales et les partenaires internationaux, pour faire face à ces graves menaces pour la sécurité et la stabilité dans la sous-région et au-delà. 

 

Farhan Haq, Porte-parole adjoint du Secrétaire général