New York

19 August 2021

Statement attributable to the Spokesperson for the Secretary-General - on Burkina Faso [scroll down for French version]

Eri Kaneko, Associate Spokesperson for the Secretary-General

The Secretary-General strongly condemns the attack perpetrated by unidentified gunmen on 18 August on a convoy near the town of Arbinda in Burkina Faso, where dozens of people were killed and several wounded. He conveys his condolences to the bereaved families and wishes a speedy recovery to the injured.
 
The Secretary-General is deeply concerned by the spiral of violence orchestrated by extremist groups in the Liptako-Gourma area. He calls on the Burkinabé authorities to spare no effort in identifying and swiftly bringing the perpetrators to justice.
 
The Secretary-General reiterates the solidarity of the United Nations with the Government and people of Burkina Faso and the Sahelian countries in their efforts to counter and prevent terrorism and violent extremism, promote social cohesion and achieve sustainable development.

*****

Le Secrétaire général condamne fermement l'attaque menée par des hommes armés non identifiésle 18 août contre un convoi à proximité de la ville d'Arbindaau Burkina Faso,où des dizaines de personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées. Il présente ses condoléances aux familles des victimes etsouhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par la spirale de violence orchestrée par des groupes extrémistes dans la région du Liptako-Gourma. Il appelle les autorités burkinabé à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de ces actes.
 
Le Secrétaire général réitèrela solidaritédes Nations Uniesavec le Gouvernement et le peuple du Burkina Fasoet les pays du Sahel dans leurs efforts pour contrer et prévenir le terrorisme et l'extrémisme violent, promouvoir la cohésion sociale et parvenir à un développement durable.