New York

03 December 2020

Secretary-General's message on the International Day of Persons with Disabilities [scroll down for French version]

The COVID-19 pandemic has affected communities and societies at their very core, deepening pre-existing inequalities.

Even under normal circumstances, the one billion persons living with disabilities worldwide are less likely to enjoy access to education, healthcare and livelihoods or to participate and be included in the community.

They are more likely to live in poverty and experience higher rates of violence, neglect and abuse

And when crises such as COVID-19 grip communities, persons with disabilities are among the worst affected.

Promoting inclusion for persons with disabilities means recognizing and protecting their rights.

These rights touch on every aspect of life: the right to go to school, to live in one’s community, to access health care, to start a family, to engage in political participation, to be able to play sport, to travel -- and to have decent work. 

As the world recovers from the pandemic, we must ensure that the aspirations and rights of persons with disabilities are included and accounted for in a -inclusive, accessible and sustainable post COVID-19 world.

This vision will only be achieved through active consultation with persons with disabilities and their representative organizations.

On this International Day of Persons with Disabilities, let us all commit to work together to tackle the obstacles, injustices and discrimination that persons with disabilities experience.
*****
La pandémie de COVID-19 a frappé les collectivités et les sociétés à leurs racines, creusant les inégalités préexistantes.

Même en temps normal, le milliard de personnes vivant avec un handicap dans le monde a moins de chances que les autres d’avoir accès à l’éducation, aux soins de santé et aux moyens de subsistance ou de participer à la vie de la collectivité et d’être incluses dans la société.

Les personnes en situation de handicap sont exposées à un risque plus élevé de vivre dans la pauvreté ou de subir violence, négligence ou maltraitance.

De plus, lorsque des crises telles que la COVID-19 s’abattent sur les populations, les personnes en situation de handicap sont parmi les plus touchées.

La promotion de l’inclusion des personnes en situation de handicap passe par la reconnaissance et la protection de leurs droits.

Ces droits concernent tous les aspects de la vie : le droit d’aller à l’école, de vivre au sein de la collectivité, d’accéder aux soins de santé, de fonder une famille, de participer à la vie politique, de faire du sport, de voyager et d’avoir un travail décent.

Pendant que le monde s’efforce de se relever de la pandémie, nous devons garantir que les aspirations et les droits des personnes en situation de handicap seront pris en compte et dûment respectés dans un monde post-COVID-19 qui devra être inclusif, accessible et durable.

Cette ambition ne pourra être réalisée que si des consultations actives sont menées avec les personnes en situation de handicap et les organisations qui les représentent.

En cette Journée internationale des personnes handicapées, prenons l’engagement d’œuvrer ensemble pour briser les obstacles que rencontrent les personnes en situation de handicap et lutter contre les injustices et les discriminations qu’elles endurent.