New York

17 October 2020

Secretary-General's message on the International Day for the Eradication of Poverty

Watch the video here:

The COVID-19 pandemic is a double crisis for the world’s poorest people. 

First, they have the highest risk of exposure to the virus, and least access to quality healthcare. 

Second, recent estimates show the pandemic could push up to 115 million people into poverty this year – the first increase in decades. Women are at greatest risk because they are more likely to lose their jobs, and less likely to have social protection. 

In these extraordinary times, we need extraordinary efforts to fight poverty. 

The pandemic demands strong collective action. 

Governments must accelerate economic transformation by investing in a green, sustainable recovery. 

We need a new generation of social protection programmes that also cover people working in the informal economy.   

Joining together in common cause is the only way we will emerge safely from this pandemic. 

On the International Day for the Eradication of Poverty, let’s stand in solidarity with people living in poverty, throughout the COVID-19 pandemic and beyond. 
*****
La pandémie COVID-19 est un double fléau pour les plus pauvres du monde. 

D’une part, ce sont eux qui sont le plus exposés au virus et qui ont le moins accès à des soins de santé de qualité. 

D’autre part, des estimations récentes montrent que la pandémie pourrait faire basculer jusqu’à 115 millions de personnes dans la pauvreté cette année, alors que le nombre de pauvres n’avait plus augmenté depuis des décennies. Les femmes sont les plus exposées car elles risquent davantage de perdre leur emploi et sont moins susceptibles de bénéficier d’une protection sociale. 

En ces temps extraordinaires, il faut des mesures extraordinaires pour lutter contre la pauvreté. 

La pandémie exige une action collective forte. 

Les gouvernements doivent accélérer la transformation économique en investissant dans une reprise verte et durable. 

Nous avons besoin d’une nouvelle génération de programmes d’aide sociale qui couvrent également les travailleurs du secteur informel. 

Ce n’est qu’en unissant nos forces et en faisant cause commune que nous pourrons sortir de la situation créée par la pandémie. 

En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, et tout au long de la pandémie de COVID-19 et au-delà, soyons solidaires des personnes qui vivent dans la pauvreté.