New York

12 August 2020

Secretary-General's message on International Youth Day [scroll down for French version]

The theme of this year’s International Youth Day – “Youth Engagement for Global Action” -- spotlights the ways in which the voices and activism of young people are making a difference and moving our world closer to the values and vision of the United Nations Charter.
 
This year’s Youth Day occurs as the lives and aspirations of young people continue to be upended by the COVID-19 pandemic.  Some have lost their lives, and many have seen family members and other loved ones perish. 

The vulnerabilities of young refugees, displaced persons, young women and girls and others caught up in conflict or disaster have grown more acute. 

A generation’s very formation has been jeopardized, their steps towards adulthood, identity and self-sufficiency thrown off course.  

Some have taken on care burdens or are suffering from increased risks of hunger, violence in the home or the prospect of never being able to resume their education.  

But this generation is also resilient, resourceful and engaged.  

They are the young people who have risen up to demand climate action.  

They are mobilizing for racial justice and gender equality and are the champions of a more sustainable world.  

They are peacebuilders promoting social cohesion at a time of social distancing, advancing an end to violence globally and advocating harmony at a time of rising hatred. 

Many are young women who have been on the frontlines in mobilizing for justice and climate action — while also serving on the frontlines of the COVID-19 response.

Realizing the promise of this generation means investing far more in young people’s inclusion, participation, organizations and initiatives. 

I call on leaders and adults everywhere to do everything possible to enable the world’s youth to enjoy lives of safety, dignity and opportunity and contribute to the fullest of their great potential.

Thank you.

*****
Le thème choisi pour la Journée internationale de la jeunesse cette année – « Agir dans le monde : l’engagement des jeunes » – met en lumière la façon dont la voix et la mobilisation des jeunes fait bouger les choses et nous rapproche davantage des valeurs et des ambitions consacrées par la Charte des Nations Unies, partout dans le monde.
 
Cette année, nous fêtons la Journée de la jeunesse, alors que la pandémie du COVID-19 continue de bouleverser la vie et les aspirations des jeunes : certains y ont succombé ; d’autres ont perdu des êtres chers.

Les jeunes réfugiés ou déplacés, les jeunes femmes et les filles et tous ceux qui sont pris dans des conflits ou des catastrophes sont encore plus exposés qu’auparavant.

Les membres de toute une génération voient leur éducation menacée ; le chemin à parcourir pour devenir adultes, trouver leur propre identité et acquérir leur autonomie est désormais semé d’embûches.

Certains doivent prendre soin d’autres personnes, faire face à la menace grandissante de la faim ou à la violence domestique, ou encore à la perspective d’avoir à renoncer à leurs études pour de bon.

Mais cette génération est aussi résiliente, engagée et pleine de ressources.

Ce sont ces jeunes qui se sont soulevés pour exiger une action climatique.

Ils se mobilisent en faveur de la justice raciale et de l’égalité des genres et se font les champions d’un monde plus durable.

Ces bâtisseurs de paix défendent la cohésion sociale à l’heure de la distanciation physique et cherchent à mettre fin à la violence dans le monde et à promouvoir l’harmonie, alors même que la haine gagne du terrain.

Parmi ces jeunes, de nombreuses femmes sont en première ligne non seulement de l’action pour la justice et le climat, mais aussi de la lutte contre le COVID-19.

Pour que cette génération tienne ses promesses, il nous faut investir bien plus dans l’inclusion et la participation des jeunes, ainsi que dans leurs organisations et initiatives.

Je demande aux dirigeants et aux adultes de tout faire pour permettre aux jeunes du monde entier de vivre une vie pleine de possibilités, dans la sécurité et la dignité, et les aider à réaliser pleinement leur immense potentiel.

Je vous remercie.