New York

30 June 2020

Secretary-General's video message for the Commemoration of the International Day of Parliamentarism [scroll down for French version]

The International Day of Parliamentarism is a timely occasion to honour the pivotal role of Parliaments in giving people a voice and influence to shape policy. 

As a former Parliamentarian, I am deeply conscious of the responsibility and privilege of representing people and delivering on their aspirations. 

Parliaments have a special duty to advance human rights and promote sustainable development.  

More than ever, the COVID-19 pandemic reminds us of these vital tasks.  

As the world responds to the pandemic, we see the critical importance of adequate health systems, robust social safety networks, and equitable economic growth that generates decent jobs.  

We also see the most vulnerable in our societies, especially women, bearing the greatest burden.  

Inequalities, stigmas, divisions and the fragilities of our world have multiplied before our eyes.  

We must act together to rebuild a more equal, resilient and greener future for all.  I urge national parliaments everywhere to play their full part in advancing sustainable, inclusive responses. This should include, in collaboration with civil society, national action plans against racial discrimination. 

At the same time, let’s remember that no nation can succeed on its own.  

Let us seize every opportunity to reshape and secure our common future, take ambitious climate action and place human rights and human dignity at the core of our work.   

Thank you. 

*****

La Journée internationale du parlementarisme est l’occasion d’honorer le rôle essentiel des parlements, qui donnent au peuple une voix et une autorité pour façonner les politiques.

En tant qu’ancien parlementaire, je suis pleinement conscient du fait que représenter les gens et répondre à leurs aspirations est une responsabilité et un privilège. 

Les parlements ont le devoir tout particulier de faire progresser les droits humains et de promouvoir le développement durable.  

Plus que jamais, la pandémie du COVID-19 nous rappelle ces missions essentielles.  

Alors que le monde répond à la pandémie, nous constatons l’importance cruciale de systèmes de santé adéquats, de réseaux de sécurité sociale solides et d’une croissance économique équitable qui génère des emplois décents.  

Nous voyons également les membres les plus vulnérables de nos sociétés, en particulier les femmes, porter le plus lourd fardeau.

Les inégalités, la stigmatisation, les divisions et les fragilités dont notre monde est fait se sont multipliées sous nos yeux.  

Nous devons agir ensemble pour reconstruire un avenir plus égal, plus résistant et plus écologiquement viable pour tous. J’exhorte les parlements nationaux du monde entier à jouer pleinement leur rôle pour promouvoir des réponses durables qui n’excluent personne. Pour cela, il faudrait notamment énoncer, en collaboration avec la société civile, des plans d’action nationaux contre la discrimination raciale. 

Dans le même temps, rappelons-nous qu’aucune nation ne peut réussir seule.  

Saisissons toutes les occasions de redessiner et d’assurer notre avenir commun, menons une action climatique ambitieuse et plaçons la dignité et les droits humains au cœur de nos travaux. 

Je vous remercie.