New York

08 June 2020

Secretary-General's message on World Oceans Day [scroll down for French version]

The COVID-19 pandemic is a sharp reminder of how we are all intimately connected -- to each other and to nature.

As we work to end the pandemic and build back better, we have a once-in-a-generation opportunity – and responsibility -- to correct our relationship with the natural world, including the world’s seas and oceans.

We rely on the oceans for food, livelihoods, transport, and trade.

And, as the lungs of our planet and its largest carbon sink, the oceans play a vital role in regulating the global climate.

Today, sea levels are rising due to climate change, threatening lives and livelihoods in low-lying nations and coastal cities and communities around the world.

The oceans are becoming more acidic, putting marine biodiversity and essential food chains in jeopardy.

And plastic pollution is everywhere

On this World Oceans Day, we focus on Innovation for a Sustainable Ocean.

Better understanding of the oceans is essential for conserving fish stocks and discovering new products and medicines.

The upcoming United Nations Decade of Ocean Science for Sustainable Development will provide impetus and a common framework for action.

I urge governments and all stakeholders to commit to the conservation and sustainability of the oceans through innovation and science.

*****

La pandémie du COVID-19 nous rappelle avec force les liens intimes qui nous rattachent les uns aux autres, ainsi qu’à la nature.

Alors que nous nous employons à stopper la pandémie et à reconstruire en mieux, nous avons une occasion sans précédent – et la responsabilité – d’amender notre relation avec le monde naturel, y compris les mers et les océans de la planète.

Nous dépendons des océans pour l’alimentation, les moyens de subsistance, le transport et le commerce.

Les océans sont les poumons de notre planète et son plus grand puits de carbone et, à ce titre, ils contribuent de façon essentielle à réguler le climat mondial.

Aujourd’hui, le niveau de la mer monte à cause des changements climatiques, si bien que, dans des pays de faible élévation et dans des villes et villages côtiers du monde entier, des vies et des moyens de subsistance sont en péril.

Les océans deviennent de plus en plus acides, ce qui fait peser une menace sur la biodiversité marine et les chaînes alimentaires essentielles.

La pollution plastique est quant à elle omniprésente.

En cette Journée mondiale de l’océan, nous souhaitons mettre en avant l’innovation pour un océan durable.

Il est essentiel de mieux comprendre les océans pour préserver les stocks halieutiques et découvrir de nouveaux produits et médicaments.

La Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, qui approche, offrira à cet égard une impulsion et un cadre d’action commun.

J’exhorte les gouvernements et tous acteurs à s’engager pour la conservation et la viabilité des océans, par l’innovation et la science.