New York

12 December 2019

Secretary-General's message on International Universal Health Coverage Day [scroll down for French version]

This past September at the United Nations, world leaders endorsed an ambitious political declaration on universal health coverage, reaffirming that health is a human right.  The agreement is a significant achievement that will drive progress over the next decade on the 2030 Agenda for Sustainable Development.

On this International Universal Health Coverage Day, I call on leaders to keep the promise and ensure health for all is a reality for everyone, everywhere.

While more people are accessing essential health services than ever before, far too many still miss out.  It is unacceptable and unjust that half of the world’s population still lacks access to these essential services and 100 million people are driven into extreme poverty every year due to healthcare costs.

A person’s health coverage should never depend on their wealth or where they may live.  

On our path to health for all, we must prioritize the needs of those most vulnerable and furthest behind, through increased public investment in resilient primary health care systems, including for mental health needs. We must also recognize the increasing burden that pollution and the climate crisis place on health and healthcare systems.

Universal health coverage is integral to delivering the Sustainable Development Goals, our blueprint of a better future for people and planet.  On this International Day, let us reaffirm our commitment to health for all as an investment in humanity, wellbeing and prosperity for everyone.
*****
En septembre dernier, à l’Organisation des Nations Unies, des dirigeantes et dirigeants du monde entier ont approuvé une déclaration politique ambitieuse sur la couverture sanitaire universelle, réaffirmant que la santé était un droit de la personne à part entière. Cet accord est un accomplissement de taille qui stimulera les progrès pendant la prochaine décennie aux fins du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

En cette Journée internationale de la couverture sanitaire universelle, j’engage les dirigeantes et dirigeants à tenir leur promesse et faire en sorte que la santé pour tous et toutes devienne une réalité partout dans le monde.

S’il est vrai que plus de personnes que jamais ont aujourd’hui accès à des services de santé essentiels, bien trop nombreux sont celles et ceux qui en sont encore privés. Il est inacceptable et injuste que la moitié de la population mondiale n’ait toujours pas accès à ces services vitaux et que, chaque année, 100 millions de personnes soient poussées dans la pauvreté extrême en raison du coût des soins de santé.

La couverture sanitaire ne devrait jamais dépendre de la fortune d’une personne ni du lieu où elle vit.

Dans notre action en faveur de la santé pour toutes et tous, nous devons donner la priorité aux besoins des plus vulnérables et des plus défavorisés, en accroissant les investissements publics dans la résilience des systèmes de soins de santé primaires, y compris ceux qui concernent la santé mentale. Nous devons également reconnaître que la pollution et la crise du climat ajoutent un fardeau de plus en plus lourd sur la santé et les systèmes de soins de santé.

La couverture sanitaire universelle est indispensable à la réalisation des objectifs de développement durable, notre feuille de route vers un avenir meilleur pour les peuples et la planète. À l’occasion de cette Journée internationale, réaffirmons notre engagement en faveur de la santé pour toutes et tous, qui est un investissement dans l’humanité et le bien-être et la prospérité de chaque personne.