New York

23 September 2019

Secretary-General's message on the International Day of Sign Languages [scroll down for French version]

Sign languages are crucial means for an individual to express oneself, connect with others and participate in all aspects of economic, social, cultural and political spheres.  Their use is also critical to ensuring access to information and services, including during emergencies, and to realizing the human rights of the more than 70 million deaf people around the globe. Early introduction and quality inclusive education in sign language are essential for their full and effective participation, as guided by the Convention on the Rights of Persons with Disabilities.  
 
This International Day recognizes the importance of sign languages for achieving the Sustainable Development Goals and fulfilling its core promise of leaving no one behind.  It also offers an opportunity to support and protect the linguistic identity and cultural diversity of all sign language users.
 
With the adoption of the UN Disability Inclusion Strategy earlier this year, the United Nations has established a foundation for sustainable and transformative change on disability inclusion. We will lead by example.  

On this International Day of Sign Languages, let us reaffirm our commitment to advancing the rights of deaf people everywhere.

*****
Les langues des signes sont des moyens essentiels d’expression, de communication et de participation à tous les aspects de la vie économique, sociale, culturelle et politique. De plus, elles sont indispensables pour garantir à tous et toutes l’accès à l’information et aux services, notamment en situation d’urgence, et pour permettre à plus de 70 millions de personnes sourdes dans le monde d’exercer leurs droits fondamentaux. Pour que ces personnes puissent participer pleinement et réellement à la vie sociale, il importe qu’elles aient le plus tôt possible accès aux langues des signes et à une éducation inclusive de qualité en langue des signes, comme le recommande la Convention relative aux droits des personnes handicapées.
 
La Journée internationale que nous célébrons aujourd’hui met en relief l’importance des langues des signes dans la réalisation des objectifs de développement durable et, en particulier, de la promesse qui réside au cœur de ces objectifs, celle de ne laisser personne de côté. Cette Journée internationale nous donne également l’occasion de soutenir et de protéger l’identité linguistique et la diversité culturelle de tous les locuteurs et toutes les locutrices des langues des signes.
 
En adoptant la Stratégie des Nations Unies pour l’inclusion du handicap cette année, l’Organisation des Nations Unies a jeté les bases d’une transformation durable en faveur de l’inclusion du handicap. Nous nous devons de montrer l’exemple.

En cette Journée internationale des langues des signes, réaffirmons notre attachement à la promotion des droits des personnes sourdes partout dans le monde.