New York

01 August 2019

UN Secretary-General's remarks at Remembrance Ceremony for H.E. Beji Caid Essebsi, late President of the Republic of Tunisia [Bilingual, as delivered. Scroll down for all-English and all-French]

C’est un privilège d’être parmi vous aujourd’hui pour honorer la mémoire de Son Excellence Monsieur Beji Caid Essebsi et rendre hommage à son œuvre.
 
Je voudrais d’abord adresser mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement tunisiens qui perdent là leur premier Président démocratiquement élu.
 
J’ai rencontré le Président à maintes reprises, et récemment encore à Tunis au début de l’année. C’était un grand homme d’État et sa disparition représente une perte immense pour toute la région. L’infinie tristesse qui saisit la Tunisie et se manifeste partout ailleurs témoigne du rôle crucial qu’il a joué dans l’histoire de son pays depuis l’indépendance, et en particulier ces dernières années.
 
Le Président restera dans les mémoires comme un personnage historique du monde arabe et africain ayant guidé son pays vers la démocratie et le plein respect des droits et libertés fondamentales de ses concitoyens et concitoyennes.
 
Preuve de sa profonde sagesse et de sa grande autorité morale, il aura choisi le dialogue et le consensus dans les moments critiques de la transition démocratique en Tunisie. Tout au long de la révolution pacifique qu’a connu le pays, il sera resté fidèle aux idéaux de la démocratie, de la liberté et des droits humains. Partout dans la région, il aura suscité l’admiration en renforçant les droits des femmes et en défendant sans faiblir l’égalité.
 
While Tunisia mourns the passing of this pioneering leader, Tunisians should be proud of the rich legacy that President Essebsi leaves behind. 
 
I applaud the Tunisian Government and people for the many successes you have achieved under the leadership of President Essebsi. Tunisians have demonstrated the power of inclusive national dialogue.
 
President Essebsi was a genuine and reliable partner of the United Nations and our relationship grew deeper and stronger during his tenure. He was a key ally in the search for solutions to conflicts in the region, and a steadfast supporter of the United Nations efforts in Libya. 
 
He enjoyed the confidence of his peers as an honest broker motivated only by a vision of peace and stability across the region.
 
I send the Tunisian people my best wishes and hopes that they will succeed in preserving and furthering the progress they have achieved over the last eight years under President Essebsi.
 
Thank you.
 
*****
 
It is a privilege to be with you today to remember and honor the legacy of His Excellency President Beji Caid Essebsi.
 
I extend my sincere condolences to President Essebsi’s family and friends, and to the people and Government of the Republic of Tunisia on the loss of the country’s first democratically-elected President.
 
I met President Essebsi many times, most recently in Tunis earlier this year. He was a great statesman and his passing is a significant loss for the entire region. The outpouring of grief in Tunisia and beyond is a testament to the critical role he played in shaping his country’s history since independence, and particularly over recent years.
 
President Essebsi will be remembered as an Arab and African trailblazer who steered his country towards democracy and the path of full respect for the fundamental rights and liberties of all its citizens.
 
He showed great wisdom and moral leadership by choosing dialogue and consensus at critical junctures in Tunisia’s democratic transition. He remained true to the ideals of democracy, freedom and human rights throughout Tunisia’s peaceful revolution. Across the region, President Essebsi drew admiration for expanding women’s rights and for his strong advocacy for equality. 
 
While Tunisia mourns the passing of this pioneering leader, Tunisians should be proud of the rich legacy that President Essebsi leaves behind. 
 
I applaud the Tunisian Government and people for the many successes you have achieved under the leadership of President Essebsi. Tunisians have demonstrated the power of inclusive national dialogue.
 
President Essebsi was a genuine and reliable partner of the United Nations and our relationship grew deeper and stronger during his tenure. He was a key ally in the search for solutions to conflicts in the region, and a steadfast supporter of the United Nations efforts in Libya. 
 
He enjoyed the confidence of his peers as an honest broker motivated only by a vision of peace and stability across the region.
 
I send the Tunisian people my best wishes and hopes that they will succeed in preserving and furthering the progress they have achieved over the last eight years under President Essebsi.
 
Thank you.
 
*****
 
C’est un privilège d’être parmi vous aujourd’hui pour honorer la mémoire de Son Excellence Monsieur Beji Caid Essebsi et rendre hommage à son œuvre.
 
Je voudrais d’abord adresser mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement tunisiens qui perdent là leur premier Président démocratiquement élu.
 
J’ai rencontré le Président à maintes reprises, et récemment encore à Tunis au début de l’année. C’était un grand homme d’État et sa disparition représente une perte immense pour toute la région. L’infinie tristesse qui saisit la Tunisie et se manifeste partout ailleurs témoigne du rôle crucial qu’il a joué dans l’histoire de son pays depuis l’indépendance, et en particulier ces dernières années.
 
Le Président restera dans les mémoires comme un personnage historique du monde arabe et africain ayant guidé son pays vers la démocratie et le plein respect des droits et libertés fondamentales de ses concitoyens et concitoyennes.
 
Preuve de sa profonde sagesse et de sa grande autorité morale, il aura choisi le dialogue et le consensus dans les moments critiques de la transition démocratique en Tunisie. Tout au long de la révolution pacifique qu’a connu le pays, il sera resté fidèle aux idéaux de la démocratie, de la liberté et des droits humains. Partout dans la région, il aura suscité l’admiration en renforçant les droits des femmes et en défendant sans faiblir l’égalité.
 
Alors que la Tunisie pleure la disparition de de ce pionnier, les Tunisiens peuvent être fiers du riche héritage qu’il laisse derrière lui.
 
Je félicite le Gouvernement et le peuple tunisiens des nombreux succès qu’ils ont obtenus sous sa direction. Les Tunisiens ont montré tout ce qu’un dialogue national ouvert à toutes et à tous permettait d’accomplir.
 
Le Président était un partenaire indéniable des Nations Unies – un partenaire sur lequel on pouvait compter –, et nos relations n’ont cessé de s’approfondir et de se renforcer pendant son mandat. Il a été un allié indispensable dans la recherche de solutions aux conflits dans la région et un soutien sans faille de l’action menée par l’Organisation en Libye.
 
Il jouissait de la confiance de ses pairs pour son rôle de médiateur honnête, motivé uniquement par un idéal de paix et de stabilité dans la région.
 
J’adresse au peuple tunisien toute ma solidarité et mon soutien. Je lui souhaite de réussir à préserver et poursuivre les avancées obtenues au cours des huit années de la présidence de Monsieur Essebsi.
 
Je vous remercie.