New York

06 February 2019

Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on the signing of the Central African Republic peace agreement [scroll down for French version] 

On the occasion of the signing of the Global Peace Agreement between the Government of the Central African Republic and armed groups, on 6 February in Bangui, the Secretary-General congratulates all stakeholders for the successful conclusion of the talks that took place in Khartoum, Sudan.
 
The Secretary-General commends the leadership role of the African Union in the talks, which were carried out with the support of the United Nations in the framework of the African Initiative for peace and reconciliation in the Central African Republic. The Secretary-General encourages all stakeholders to live up to their commitments in the implementation period.
 
The Secretary-General reiterates the United Nations’ commitment to assist the Central African Republic at this critical stage, and calls on neighboring countries, regional organizations and all international partners to support the courageous steps that Central Africans have made to bring lasting peace and stability in their country.

Stéphane Dujarric, Spokesman for the Secretary-General

*****

A l'occasion de la signature de l'Accord de paix global entre le Gouvernement de la République centrafricaine et les groupes armés, le 6 février à Bangui, le Secrétaire général félicite toutes les parties prenantes pour la conclusion fructueuse du dialogue qui s’est déroulé à Khartoum, au Soudan.
 
Le Secrétaire salue le leadership de l’Union africaine dans ce dialogue.  Cet accomplissement important, réalisé dans le cadre de l'Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine, a été résolument soutenu par les Nations Unies. Le Secrétaire général encourage vivement toutes les parties prenantes à honorer leurs engagements tout au long de la période de mise en œuvre de cet Accord.
 
Le Secrétaire général réitère l'engagement des Nations Unies à aider la République centrafricaine à ce stade critique et appelle les pays voisins, les organisations régionales et tous les partenaires internationaux à soutenir les mesures courageuses que les Centrafricains ont prises pour instaurer une paix et une stabilité durables dans leur pays.

Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général