New York

24 October 2018

Secretary-General's message for United Nations Day [scroll down for French version]

[Watch the video on webtv.un.org]

United Nations Day marks the birthday of our founding Charter – the landmark document that embodies the hopes, dreams and aspirations of “we the peoples”.
 
Every day, the women and men of the United Nations work to give practical meaning to that Charter. 
 
Despite the odds and the obstacles, we never give up. 
 
Extreme poverty is being reduced but we see inequality growing.
 
Yet we don’t give up because we know by reducing inequality we increase hope and opportunity and peace around the world.
 
Climate change is moving faster than we are, but we don’t give up because we know that climate action is the only path. 
 
Human rights are being violated in so many places.  But we don’t give up because we know respect for human rights and human dignity is a basic condition for peace.
 
Conflicts are multiplying - people are suffering. But we don’t give up because we know every man, woman and child deserves a life of peace.
 
On United Nations Day, let us reaffirm our commitment. 
 
To repair broken trust. 
 
To heal our planet.
 
To leave no one behind.
 
To uphold dignity for one and all, as united nations.
*****
La Journée des Nations Unies marque l’anniversaire de notre Charte fondatrice, texte historique qui incarne les espoirs, les rêves et les aspirations des « peuples des Nations Unies ».
 
Chaque jour, les femmes et les hommes qui servent l’Organisation s’attachent à donner à la Charte un sens concret.
 
Malgré les difficultés et les obstacles, jamais nous ne baissons les bras.
 
L’extrême pauvreté recule, mais nous voyons croître les inégalités.
 
Pourtant, nous ne baissons pas les bras car nous savons qu’en réduisant les inégalités, nous redonnons espoir, nous ouvrons de nouvelles perspectives et nous renforçons la paix partout dans le monde.
 
Les changements climatiques vont plus vite que nous, mais nous ne baissons pas les bras, car nous savons que l’action climatique est la seule voie possible.
 
Les droits de l’homme sont bafoués en bien des lieux. Mais nous ne baissons pas les bras, car nous savons que le respect des droits fondamentaux et de la dignité humaine est une condition indispensable à la paix.
 
Les conflits se multiplient ; les gens souffrent. Mais nous ne baissons pas les bras car, nous savons que chaque homme, chaque femme, chaque enfant mérite de vivre en paix.
 
En cette Journée des Nations Unies, réaffirmons notre engagement.
 
À rétablir la confiance.
 
À sauver notre planète.
 
À ne laisser personne de côté.
 
À défendre la dignité de chacun et de tous, en tant que nations unies.