New York

08 March 2018

Secretary-General's Video Message for International Women’s Day [scroll down for French version]

Watch the video on webtv.un.org:

We live in a male-dominated world with a male-dominated culture.
And this is true in governments, public administrations, the private sector, but also in international organizations like the UN.
And so, the central question for gender equality is a question of power. And that is why the empowerment of women is our most important objective.
To make that empowerment reality in the United Nations, I made parity our central reform objective.
We have already reached parity in the Senior Management Group, the top level of the administration of the UN. And we will soon reach it at the level of the country leaders of the UN.
But our aim is to have parity across the board in the whole of the United Nations and this will be a key instrument for us to be able to fight sexual exploitation and abuse with zero tolerance, to fight sexual harassment and to make sure that we create an organization in which women and men can work together in full equality and contribute to a world in which women and men can also be in full equality.
*****
Les hommes occupent une position dominante dans le monde et la civilisation qui est la nôtre.
C’est le cas dans les gouvernements, les administrations, le secteur privé mais aussi dans les organisations internationales comme l’ONU.
Le problème de l’égalité des sexes s’inscrit donc avant tout dans les rapports de pouvoir. Et c’est la raison pour laquelle notre premier souci est d’ouvrir davantage de portes aux femmes.
Pour obtenir des résultats concrets à l’Organisation des Nations Unies, j’ai fait de la parité l’objectif central de la réforme.
La parité a déjà été atteinte au sein du Conseil de direction, au sommet de la hiérarchie de l’ONU. Et ce sera bientôt aussi chose faite à la tête des équipes de pays des Nations Unies du monde entier.
Notre but est d’atteindre la parité à tous les niveaux dans l’ensemble du système des Nations Unies, ce qui sera le premier moyen pour nous d’assurer le succès de notre lutte contre l’exploitation et les abus sexuels, objets d’une politique de tolérance zéro, et contre le harcèlement sexuel, afin de créer une organisation dans laquelle femmes et hommes puissent travailler ensemble dans une réelle égalité et contribuer à l’avènement d’un monde où règne aussi une pleine égalité femmes-hommes.