New York

03 December 2017

Secretary-General's message on the International Day of Persons with Disabilities [scroll down for French version]

Resilience is central to achieving sustainable development. In its pledge to leave no one behind, the 2030 Agenda embodies a commitment to building the capacities of those who face marginalization and exclusion, in order to reduce their vulnerability to economic, social and environmental shocks.
 
In recent years, the international community has achieved notable progress in advancing the rights of the world’s one billion persons with disabilities. Disability is recognized as a cross-cutting issue in the 2030 Agenda, the New Urban Agenda and the Sendai Framework on Disaster Risk Reduction.
 
Yet, persons with disabilities remain too often excluded from the design, planning and implementation of policies and programmes that have an impact on their lives. Too often they face discrimination in labour markets and in access to education and other services.
 
To overcome this challenge, the path towards inclusive, accessible, usable facilities, technologies, infrastructure, services and products must be ensured by, for and with persons with disabilities. We must build on their agency, working together to design, develop and implement affordable and innovative solutions to realize equality for all.
 
On the International Day of Persons with Disabilities, let us remove physical and cultural barriers, build resilient societies and create opportunities that truly leave no one behind.
 
*****
La résilience est essentielle pour parvenir au développement durable. Adopté avec la promesse de ne pas faire de laissés-pour-compte, le Programme 2030 consacre l’engagement à donner des moyens d’action aux victimes de la marginalisation et de l’exclusion, pour réduire leur vulnérabilité aux chocs économiques, sociaux et environnementaux.

Ces dernières années, la communauté internationale a fait des progrès remarquables dans la promotion des droits du milliard de personnes handicapées que compte la planète. Le Programme 2030, le Nouveau Programme pour les villes et le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe reconnaissent le handicap comme une question transversale.

Pour autant, les personnes handicapées restent trop souvent maintenues à l’écart de la conception, de la planification et de la mise en œuvre des politiques et programmes qui ont une incidence sur leur vie. Trop souvent, elles subissent la discrimination dans l’accès à l’emploi, à l’éducation et à d’autres services.

Pour surmonter ce problème, il faut garantir aux personnes handicapées, avec leur consentement et leur participation, des installations, technologies, infrastructures, services et produits modulables, accessibles et utilisables. Nous devons nous appuyer sur la connaissance que les personnes handicapées ont de leur situation pour concevoir, élaborer et mettre en œuvre des solutions novatrices et abordables permettant d’assurer l’égalité pour tous.

À l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, engageons-nous à faire tomber les barrières physiques et culturelles, à construire des sociétés résilientes et à créer des opportunités qui nous aideront véritablement à ne pas faire de laissés-pour-compte.