New York

19 December 2016

Secretary-General's statement on the Democratic Republic of the Congo [scroll down for French]

The Secretary-General condemns the killing of a peacekeeper from South Africa deployed with the United Nations Stabilisation Mission in the Democratic Republic of the Congo (MONUSCO) in Butembo, North Kivu, earlier today. The peacekeeper was killed during an exchange of fire with suspected combatants of a Mayi Mayi armed group. Two other peacekeepers from South Africa were also injured during the firefight. 

The Secretary-General offers his sincere condolences to the family of the fallen peacekeeper and to the Government of South Africa. He wishes a swift recovery to those injured. He calls on the authorities of the DRC to ensure that this attack is investigated and its perpetrators are brought to justice. He underlines, once again, that attacks against UN peacekeepers are unacceptable. 

New York, 19 December 2016

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur la République démocratique du Congo

Le Secrétaire général condamne la mort aujourd'hui d'un casque bleu sud-africain de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) à Butembo dans le Nord-Kivu. Le casque bleu a été tué lors d'un échange de tirs avec des combattants soupçonnés d'appartenir à un groupe armé Mayi Mayi. Deux autres casques bleus sud-africains ont également été blessés lors de la fusillade. 

Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances à la famille de la victime ainsi qu’au Gouvernement d'Afrique du Sud. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés et demande aux autorités de la RDC d’ouvrir une enquête sur les circonstances de cette attaque et de traduire ses auteurs en justice. Le Secrétaire général souligne, une nouvelle fois, que les attaques contre les soldats de la paix sont inacceptables.

New York, le 19 décembre 2016