New York

02 November 2016

Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on Cote d'Ivoire [scroll down for French version]

The Secretary-General welcomes the announcement of the adoption of the new Constitution in Côte d'Ivoire by the Commission Electorale Indépendante, following the constitutional referendum, held on 30 October. He notes with satisfaction that the new Constitution addresses some of the long-standing causes of tension and divisions in Côte d’Ivoire.

The Secretary-General encourages all Ivorian parties, especially political leaders and their supporters to reject violence and refrain from the use of inflammatory and incendiary language. He urges them to resolve any differences or disputes through constitutional means and pursue a political dialogue focused on the holding of open, free and fair legislative elections in the weeks ahead.

The Secretary-General reaffirms the continued commitment of the United Nations, through his Special Representative and Head of the United Nations Operation in Côte d’Ivoire, to support the consolidation of peace and stability in Côte d’Ivoire.
 
Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur la Côte d’Ivoire

Le Secrétaire général salue l’annonce de l’adoption de la nouvelle constitution de la Côte d’Ivoire par la Commission électorale indépendante suite au référendum constitutionnel du 30 octobre.  Il note avec satisfaction que la nouvelle constitution traite de certaines des causes de tension et de divisions de longue date en Côte d’Ivoire.

Le Secrétaire général invite toutes les parties ivoiriennes, et en particulier les dirigeants politiques et leurs partisans, à rejeter la violence et à s’abstenir de tout propos incendiaire. Il les exhorte à régler tous différends ou griefs par des moyens constitutionnels et à s’engager dans un dialogue politique centré sur la tenue d’élections législatives ouvertes, libres et équitables dans les semaines à venir.

Le Secrétaire général réaffirme l’engagement continu des Nations Unies, par l’intermédiaire de son Représentant spécial et Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, à soutenir la consolidation de la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire.