New York

13 June 2016

Secretary-General's message on the 100-day Countdown to the International Day of Peace [scroll down for French version]

Every year on the International Day of Peace, the United Nations calls on the peoples of the world to remember their common humanity and join together to build a future free of strife. It calls on all of us to observe a day of global ceasefire and non-violence, and to honour a cessation of hostilities for the duration of the Day.
This year’s theme – the Sustainable Development Goals: Building Blocks for Peace – highlights how ending poverty, protecting the planet and ensuring broadly shared prosperity all contribute to global harmony.  When we all work together, we can make peace possible, starting with 24 hours of peace on September 21.
The 17 Sustainable Development Goals were unanimously adopted by the 193 Member States of the United Nations at an historic summit in September 2015. They are universal, applying to all countries. And they are integral to achieving peace.
SDG #16 specifically focuses on “Peace, Justice and Strong Institutions”. Yet peace runs like a thread through all 17 of the Goals.
When people feel secure in their abilities to provide for their families, when they are given access to the resources they need to live healthy lives, and when they feel truly included in their societies, then they are much less likely to engage in conflict.
That is why, over the next 100 days, we must recognize that development and peace are interdependent and mutually reinforcing. We need to work together to help promote and achieve the Sustainable Development Goals. The leaders of the world have given us a clear blueprint, and by following it, we can help build a future of peace and prosperity.

*****

Chaque année, à l’occasion de la Journée internationale de la paix, l’Organisation des Nations Unies invite les peuples du monde entier à se rappeler leur humanité commune et à œuvrer de concert pour construire un avenir à l’abri des conflits. Chacun d’entre nous est invité à observer cette journée, qui est une journée mondiale de cessez-le-feu et de non-violence, pendant la durée de laquelle les hostilités doivent cesser.
Le thème retenu pour cette année – Les objectifs de développement durable : les piliers de la paix − vient souligner comment l’élimination de la pauvreté, la protection de la planète et la prospérité qui bénéficie au plus grand nombre contribuent à l’harmonie dans le monde. Si nous faisons cause commune, la paix sera possible; commençons par respecter une paix de 24 heures le 21 septembre.
Les 17 objectifs de développement durable ont été adoptés à l’unanimité par les 193 États Membres de l’Organisation des Nations Unies à un sommet historique, qui s’est tenu en septembre 2015. Ils sont universels et s’appliquent à tous les pays. Et ils sont indispensables à la paix.
Si l’objectif no 16 porte expressément sur la paix, la justice et la mise en place d’institutions solides, la paix est le fil rouge qui relie les 17 objectifs.
Lorsque les gens se sentent capables de subvenir aux besoins de leur famille, lorsqu’ils ont accès aux ressources dont ils ont besoin pour vivre en bonne santé et lorsqu’ils se sentent intégrés dans leur société, les conflits sont moins susceptibles de surgir.
C’est pourquoi nous devons profiter des 100 prochains jours pour montrer que le développement et la paix sont interdépendants et se renforcent mutuellement. Œuvrons de concert à la promotion des objectifs de développement durable et à leur réalisation. Les dirigeants du monde entier ont défini un programme d’action clair; en le suivant, nous pouvons contribuer à construire un avenir de paix et de prospérité.