New York

14 May 2016

Joint statement by the Secretary-General and the Chairperson of the African Union Commission on Comoros

The Secretary-General of the United Nations, Ban Ki-moon, and the Chairperson of the African Union Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma, welcome the peaceful conduct of the partial re-run for the elections of President of Comoros and Governor of the Autonomous Island of Anjouan. They congratulate the people of Comoros for participating peacefully in the election and in the subsequent partial re-run, which was observed by an African Union Election Observer Mission.

The Secretary-General and the Chairperson commend the relevant national institutions for the orderly organization of the partial re-run. The same national institutions now have a vital role to ensure that the final results are a true reflection of the will of the people of Comoros.

The Secretary-General and the Chairperson encourage the Constitutional Court to release the final results in a transparent and timely manner. In the meantime, they call on all candidates to exercise restraint and show a sense of responsibility, as well as to work towards the interest of the people of Comoros and to maintain stability. The Secretary-General and the Chairperson also underline the responsibility of the government to ensure a peaceful conclusion of the electoral process.

-------------------------------------------------------------------------------------------
Version Française

Communiqué conjoint du Secrétaire Général de l’ONU et de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine sur les élections dans l’Union des Comores.

Le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-Moon, et la Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, se réjouissent de la conduite pacifique de la reprise partielle des élections du Président de l’Union des Comores et du Gouverneur de l’Ile Autonome d’Anjouan. Ils félicitent le peuple des Comores pour sa participation pacifique à l’élection et à la reprise partielle qui a été observée par une mission d’observation de l’Union Africaine.

Le Secrétaire Général et la Présidente de la Commission félicitent également les institutions nationales compétentes pour la qualité de l’organisation de cette reprise partielle. Ces institutions nationales ont à présent la lourde responsabilité de veiller à ce que les résultats définitifs qui seront proclamés reflètent fidèlement l’expression de la volonté du peuple des Comores.

Le Secrétaire Général et la Présidente de la Commission encouragent la Cour constitutionnelle à publier les résultats définitifs d'une manière transparente et en temps opportun. En attendant, ils appellent les candidats à faire preuve de retenue et de responsabilité, et à oeuvrer dans l'intérêt du peuple des Comores et de la stabilité. Le Secrétaire Général et la Présidente de la Commission soulignent également la responsabilité du gouvernement d'assurer une conclusion pacifique du processus.