New York

28 September 2015

Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on the situation in Burkina Faso [scroll down for French version]

The Secretary-General urgently calls on all national stakeholders in Burkina Faso to act responsibly, exercise restraint and work in the best interests of the country. In particular, he calls on the members of the Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) and the national armed forces to abide by the terms of the agreement that they signed on 22 September.

The Secretary-General encourages the transitional authorities to intensify efforts towards the early holding of presidential and legislative elections to allow for the return of constitutional order to Burkina Faso. The Secretary-General's Special Representative for West Africa, Mohamed Ibn Chambas, will continue to work closely with regional and international partners to support national authorities in the lead-up to peaceful and transparent elections.

*********

Le Secrétaire général demande instamment à tous les acteurs nationaux concernés au Burkina Faso d’agir de façon responsable, de faire preuve de retenue et de travailler dans l’intérêt supérieur du pays. Il appelle en particulier tous les membres du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) et les forces armées nationales à respecter les termes de l’accord qu’ils ont signé le 22 septembre.

Le Secrétaire général encourage les autorités transitoires à intensifier leurs efforts pour organiser rapidement des élections présidentielles et législatives afin de permettre le retour à l’ordre constitutionnel au Burkina Faso. Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, continuera à travailler étroitement avec les partenaires régionaux et internationaux pour soutenir les autorités nationales dans la préparation d’élections paisibles et transparentes.