New York

15 September 2014

Secretary-General's message on the International Day of Democracy [scroll down for French version]

As we observe this year’s International Day of Democracy, the world seems more turbulent than ever. In many regions and in many ways, the values of the United Nations, including some of the most fundamental rights and freedoms enshrined in the UN Charter, are being tested and challenged.

Recent outbreaks of violence reinforce a truth we have seen time and again: that where societies are not inclusive, and where governments are not responsive and accountable, peace, equality and shared prosperity cannot take hold. We need to do more to empower individuals, focusing on the billions of people who are underprivileged, marginalized, jobless, hopeless and understandably frustrated. We need to ensure they are heard and can take an active part in their future.

That is why my message today goes out to those who will be at the forefront of the world beyond 2015, and who by nature are at a turning point in their own lives: young people. One person out of five today is between the ages of 15 and 24. Never before has the transition from youth to adulthood been so weighed by challenges, yet so blessed by opportunities. You have powers to network that would have been unimaginable when the United Nations was founded nearly 70 years ago. You are connecting about issues that matter. Injustice. Discrimination. Human rights abuses. The discourse of hate. The need for human solidarity.

I call on members of the largest generation of youth in history to confront challenges and consider what you can do to resolve them. To take control of your destiny and translate your dreams into a better future for all. To contribute to building stronger and better democratic societies. To work together, to use your creative thinking, to become architects of a future that leaves no one behind. To help set our world on course for a better future.

On this International Day of Democracy, I call on young people everywhere to lead a major push for inclusive democracy around the world.

*****

Message publié à l’occasion de la Journée internationale de la démocratie,  le15 septembre 2014

En cette Journée internationale de la démocratie, le monde semble plus agité que jamais. Dans de nombreuses régions et à bien des égards, les valeurs de l’Organisation des Nations Unies, y compris certains droits et libertés fondamentaux consacrés par la Charte, sont mis à rude épreuve.
Les récentes explosions de violence viennent une fois de plus confirmer ce que nous savions déjà : lorsque les sociétés font des exclus et que les gouvernements ne réagissent pas et ne rendent pas compte de leurs actes, il est impossible d’instaurer durablement la paix, l’égalité et la prospérité partagée. Nous devons redoubler d’efforts pour donner plus de moyens aux milliards de personnes défavorisées, marginalisées, sans emploi, sans espoir et, naturellement, sans illusion. Nous devons faire en sorte qu’elles soient entendues et qu’elles puissent s’investir activement dans leur avenir.
C’est pourquoi je m’adresse à ceux qui occuperont le devant de la scène dans le monde après 2015 et qui, par définition, sont à un moment charnière de leur vie : les jeunes. Aujourd’hui, une personne sur cinq a entre 15 et 24 ans. Jamais la transition de l’enfance à la vie adulte n’a été aussi difficile mais, en même temps, aussi pleine de promesses. La capacité d’établir des réseaux est à votre portée, ce qui était inconcevable lorsque l’Organisation a été créée, il y a près de 70 ans. Vous pouvez désormais vous rassembler autour des questions qui importent : l’injustice, la discrimination, les atteintes aux droits de l’homme, l’apologie de la haine, ou encore la nécessité d’être solidaire.
Je vous demande à vous, les jeunes, qui n’avez jamais été aussi nombreux, de faire face aux défis qui se présentent et de réfléchir aux moyens de les relever; de prendre votre destin en main et de réaliser vos rêves afin de bâtir un avenir meilleur pour tous; de contribuer à ériger des sociétés plus solides et plus démocratiques; de collaborer et d’user de votre créativité pour devenir les architectes d’un avenir sans laissés pour compte; d’offrir à l’humanité de meilleurs lendemains.
En cette Journée internationale de la démocratie, j’engage tous les jeunes, où qu’ils soient, à jouer un rôle de premier plan pour promouvoir la démocratie inclusive, partout dans le monde.