New York

30 August 2016

Readout of the Secretary-General’s phone calls with H.E. Mr. Ali Bongo Ondimba, President of the Gabonese Republic and Mr. Jean Ping, presidential candidate of the Démocratie nouvelle party [scroll down for French version]

The Secretary-General spoke on 30 August by phone to H.E. Mr. Ali Bongo Ondimba, President of the Gabonese Republic and Mr. Jean Ping, presidential candidate of the Démocratie nouvelle party. He commended the peaceful holding of the presidential election on 27 August 2016. He welcomed the high voters’ turnout as well as the presence of a large number of national and international observers. 
The Secretary-General expressed concern about the issuance of premature declarations on the outcome of the election ahead of the official announcement of the results. 
He called on President Bongo Ondimba and Mr. Ping to impress upon their supporters the need to show restraint while waiting for the announcement of the provisional results scheduled for 30 August 2016. 
The Secretary-General encouraged President Bongo Ondimba and Mr. Ping to address any dispute that may arise after the announcement of the results through the existing legal means, following a transparent and democratic process.
The Secretary-General reiterated the availability of his Special Representative for Central Africa, Mr. Abdoulaye Bathily, to assist in defusing tensions. 

* *** *
Le Secrétaire général s’est entretenu par téléphone le 30 août avec Son Excellence M. Ali Bongo Ondimba, Président de la République gabonaise, ainsi qu’avec M. Jean Ping, candidat présidentiel du parti Démocratie nouvelle. Il s’est réjoui du déroulement pacifique de l’élection présidentielle le 27 aout 2016. Il s’est félicité du niveau élevé de participation, ainsi que de la présence d’un grand nombre d’observateurs nationaux et internationaux. 
Le Secrétaire général a exprimé sa préoccupation concernant des déclarations prématurées sur l’issue des élections, avant l’annonce officielle des résultats. Il a demandé au Président Bongo Ondimba et à M. Ping d’insister auprès de leurs partisans sur la nécessité de faire preuve de retenue dans l’attente de l’annonce des résultats provisoires prévue le 30 août 2016.
Le Secrétaire général a encouragé le Président Bongo Ondimba et M. Ping à résoudre tout grief éventuel après l’annonce des résultats par les moyens légaux existants, à la suite d’un processus transparent et démocratique. 
Le Secrétaire général a réitéré la disponibilité de son Représentant spécial pour l’Afrique centrale, M. Abdoulaye Bathily, pour aider à désamorcer les tensions.