Algiers, Algeria

06 March 2016

Secretary-General's remarks to press following meeting with President of Algeria

Je suis heureux d’être en Algérie pour la deuxième fois en tant que Secrétaire général. Je suis très touché par la chaleureuse hospitalité qui nous a été témoignée.

J’ai été très heureux et très honoré de rencontrer à nouveau Son Excellence le Président Bouteflika. Nous nous connaissons depuis longtemps.

Nous avons parlé de questions régionales et internationales, dont le Mali et la Libye. J’ai félicité le Président Bouteflika pour la contribution active de l’Algérie à la paix et à la stabilité dans la région.

Nous avons également parlé de la lutte contre le terrorisme. J’ai souligné l’importance d’un strict respect des droits de l’homme.

En ce qui concerne le Sahara occidental, nous avons échangé des vues sur ce que fait l’Organisation des Nations Unies pour favoriser une solution politique juste, durable et acceptable par tous qui repose sur l’auto-détermination du peuple sahraoui.

Je me suis félicité de l’adoption de la Constitution révisée le 7 février. Je sais qu’il reste beaucoup à faire. Je suis convaincu qu’il faut se pencher sur les difficultés que connait l’Algérie aujourd’hui. Je l’ai salué pour son leadership sur la constitution qui contribuera à la démocratisation de ce grand pays.

Je pense en particulier qu’il importe d’investir dans la jeunesse algérienne. Les jeunes sont énergiques et déterminés. Ils ont reçu en héritage les fières traditions de ce pays. J’espère qu’ils auront toutes les chances qu’ils méritent de façonner leur avenir.

L’Organisation des Nations Unies se tient fièrement aux côtés de l’Algérie et de son peuple.

Merci.