ABUBAKER SHARIFF AHMED

SOi.012
ABUBAKER SHARIFF AHMED
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
29 October 2014
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Abubaker Shariff Ahmed a été inscrit sur la liste le 23 août 2012 en application du paragraphe 8 de la résolution 1844 (2008), des paragraphes 1, 2 et 3 de la résolution 2002 (2011), du paragraphe 23 de la résolution 2036 (2012) et des paragraphes 1, 2 et 3 de la résolution 2060 (2012).

Renseignements complémentaires: 

Abubaker Shariff Ahmed, important facilitateur et recruteur de jeunes musulmans kényans pour des activités de militantisme violent en Somalie, est un proche associé d’Aboud Rogo. Il apporte un soutien matériel à des groupes extrémistes au Kenya (et ailleurs en Afrique de l’Est). Grâce à ses fréquentes visites dans les fiefs des Chabab en Somalie, notamment à Kismayo, il entretient des liens étroits avec des membres éminents du groupe. 
Abubaker Shariff Ahmed œuvre également à la collecte et à la gestion de fonds pour les Chabab, entité inscrite sur la liste établie par le Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions 751 (1992)et 1907 (2009) sur la Somalie et l’Érythrée* au motif qu’elle se livre à des actes qui menacent directement ou indirectement la paix, la sécurité ou la stabilité de la Somalie. 
Dans les prêches qu’il donne dans des mosquées de Mombasa, Abubaker Shariff Ahmed encourage les hommes jeunes à se rendre en Somalie, à commettre des actes extrémistes, à combattre pour Al-Qaida et à tuer des citoyens américains. 
Abubaker Shariff Ahmed a été arrêté par les autorités kényanes à la fin de décembre 2010 pour sa participation présumée à l’attentat à la bombe contre une gare routière de Nairobi. Par ailleurs il est l’un des dirigeants d’une organisation de jeunesse kényane à Mombasa qui entretient des liens avec les Chabab. 
En 2010, Abubaker Shariff Ahmed servait de recruteur et de facilitateur pour les Chabab dans le quartier Majengo de Mombasa (Kenya).


* Le 14 novembre 2018, par sa résolution 2444 (2018), le Conseil de sécurité a rebaptisé le Comité « Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 751 (1992) concernant la Somalie ».