MUSA HILAL ABDALLA ALNSIEM

SDi.002
MUSA HILAL ABDALLA ALNSIEM
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
29 October 2014
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Alnsiem a été inscrit sur la Liste le 25 avril 2006, en application du paragraphe 1 de la résolution 1672 (2006), comme « chef suprême de la tribu Jalul au Darfour septentrional ».

Renseignements complémentaires: 

Dans son rapport, l’organisation Human Rights Watch indique qu’elle a en sa possession un mémorandum d’un service gouvernemental du Darfour septentrional, daté du 13 février 2004, ordonnant aux « unités de sécurité dans la localité d’autoriser les Moudjahidin et les volontaires placés sous le commandement du cheik Musa Hilal à poursuivre leurs activités dans les régions du [Darfour septentrional] et d’assurer leurs besoins essentiels ». Le 28 septembre 2005, 400 milices arabes ont attaqué les villages d’Aro Sharrow (y compris le camp de déplacés), d’Acho et de Gozmena au Darfour occidental. Le Groupe d’experts pense aussi que Musa Hilal était présent lors de l’attaque menée contre le camp de déplacés d’Aro Sharrow : son fils avait été tué au cours de l’assaut lancé par l’Armée de libération du Soudan contre Shareia et Musa Hilal et se livrait donc maintenant à une vendetta personnelle. Il y a de bonnes raisons de penser qu’en sa qualité de chef suprême, il était directement responsable de ces actes et de violations du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme ainsi que d’autres atrocités.