Al-ARABI TRADING COMPANY

IQe.203
Al-ARABI TRADING COMPANY
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
29 October 2014
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

La société de courtage Al-Arabi (Al-Arabi Trading Company) a été inscrite sur la liste le 26 avril 2004 en application des mesures figurant à l’alinéa b) du paragraphe 23 de la résolution 1483 (2003) au titre de « fonds ou d’autres avoirs financiers ou ressources économiques sortis d’Iraq ou acquis par Saddam Hussein ou d’autres hauts responsables de l’ancien régime iraquien ou des membres de leur famille proche, y compris les entités appartenant à ces personnes ou à d’autres personnes agissant en leur nom ou selon leurs instructions, ou se trouvant sous leur contrôle direct ou indirect ».

Renseignements complémentaires: 

« Al-Arabi est la société mère d’un certain nombre d’entreprises qui participaient à l’approvisionnement militaire de l’ancien régime iraquien. En 1991, Al-Arabi a été désigné par les média comme étant l’entité du gouvernement iraquien chargée de l’achat de matériel et de pièces détachées pour les programmes iraquiens d’armes nucléaires et biologiques ainsi que de missiles.
Al-Arabi relevait précédemment de la Commission militaro-industrielle et aurait été, selon les dires de l’Iraq, mise en liquidation en novembre 1993. À l’époque, Al-Arabi était contrôlé par un organisme relevant du Ministère de l’industrie et de l’industrialisation militaire dénommé « Corps technique pour les projets spéciaux » (Technical Corps for Special Projects (TECO ou Techcorp)). 
Al-Arabi est la société mère de plus de 12 sociétés écrans et détient 99 % de la société Groupe de technologie et de développement (Technology and Development Group Limited) du Royaume-Uni, qui à son tour possède TMG Engineering Limited. TDG/TMG ont participé au réseau iraquien d’achats d’armements à la fin des années 80 ».