SULAIMAN JASSEM SULAIMAN ALI ABO GHAITH

QDi.154
Sulaiman Jassem Sulaiman Ali Abo Ghaith
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
16 September 2009
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Sulaiman Jassem Sulaiman Ali Abo Ghaith a été inscrit sur la liste des sanctions contre Al-Qaida le 16 janvier 2004, en application des paragraphes 1 et 2 de la résolution 1390 (2002), comme associé à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban en raison de « sa participation au financement, à l'organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l'exécution d'actes ou d'activités en association avec » Al-Qaida (QDe.004), « sous son nom, pour son compte ou pour la soutenir », « du fait de recruter pour le compte de ceux-ci » ou « de son soutien, de toute autre manière, d'actes commis par ceux-ci ou d'activités auxquelles ils se livrent ».

Renseignements complémentaires: 

Sulaiman Jassem Sulaiman Ali Abo Ghaith est membre de l'équipe dirigeante d'Al-Qaida (Qde.004). Il a combattu en Afghanistan et s'était joint aux guérilleros de Bosnie-Herzégovine lors des combats de l'été 1994.

Avant le 11 septembre 2001, il résidait au Koweït, où il avait pour mission de recruter des éléments destinés à une formation dans les camps d'entraînement d'Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Laden] (décédé) en Afghanistan. Plusieurs personnes arrêtées pour avoir été associées à Al-Qaida ont admis avoir été recrutées par Abo Ghaith.

Abo Ghaith a été nommé porte-parole officiel d'Al-Qaida après les attaques du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Il est apparu assis aux côtés d'Aiman al-Zawahiri [Aiman Muhammed Rabi al-Zawahiri] (QDi.006) et d'Oussama ben Laden dans une vidéo diffusée le 9 octobre 2001. Il s'est aussi fait le messager d'Oussama ben Laden, se félicitant des attaques du 11 septembre 2001 et agitant la menace de nouveaux attentats. Il est apparu à de nombreuses reprises dans des émissions au nom d'Al-Qaida, revendiquant la responsabilité des diverses attaques, y compris les attentats-suicides de novembre 2002 qui ont fait 13 morts au Kenya.

Abo Ghaith est recherché par les autorités du Koweït dans l'affaire de l'attaque contre le World Trade Center aux États-Unis d'Amérique en 2001.