SALEM NOR ELDIN AMOHAMED AL-DABSKI

QDi.231
SALEM NOR ELDIN AMOHAMED AL-DABSKI
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
6 April 2009
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Salem Nor Eldin Amohamed al-Dabski a été inscrit sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 8 juin 2007, en application des paragraphes 1 et 12 de la résolution 1735 (2006) comme associé à Al-Qaida (QDe.004) et au Groupe islamique combattant libyen [Libyan Islamic Fighting Group] (QDe.011) pour avoir participé au financement, à l'organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l'exécution d'actes ou d'activités en association avec ces deux entités sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir.

Renseignements complémentaires: 

Salem Nor Eldin Amohamed al-Dabski est un haut responsable du Groupe islamique combattant libyen [Libyan Islamic Fighting Group] (QDe.011) et un membre d'Al-Qaida (QDe.004).

Al-Dabski s'est rendu en Afghanistan au début des années 90, il y a rejoint les rangs d'Al-Qaida et il a reçu un entraînement militaire dans les camps d'Al-Qaida à Mothafar Abad. Il a combattu pendant la guerre civile afghane aux côtés d'Al-Qaida et des Taliban.

Al-Dabski s'est également rendu au Soudan où il a travaillé pour une entreprise appartenant àOussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Laden] (décédé).

En 1997, il est revenu en Afghanistan en passant par le Pakistan. Il a résidé à Jalalabad, où il est resté en contact avec les Taliban. Pendant son séjour en Afghanistan, il a rejoint le Groupe islamique combattant libyen au comité militaire duquel il a été affecté. Après les événements du 11 septembre et la campagne menée en conséquence contre les Taliban, il a quitté l'Afghanistan pour l'Iran en passant par le Pakistan. Les autorités iraniennes l'ont arrêté et expulsé vers le Pakistan. En août 2005, Al-Dabski était membre du Groupe libyen de combat pour l'Islam en Iran.

Le Groupe libyen de combat pour l'Islam fait partie du mouvement d'Al-Qaida. Il a officiellement annoncé sa formation en 1995 parmi des ressortissants libyens qui avaient combattu en Afghanistan et étaient opposés au régime de la Jamahiriya arabe libyenne. Le Groupe libyen de combat pour l'Islam a probablement participé à l'organisation des attentats à la bombe perpétrés à Casablanca (Maroc) en mai 2003 et a été lié aux attentats terroristes commis à Madrid (Espagne) en 2004. Le 3 novembre 2007, le Groupe libyen de combat pour l'Islam a officiellement fusionné avec Al-Qaida. Cette fusion a été annoncée dans deux vidéo-clips diffusés sur le site Web d'une entité affiliée à Al-Qaida (le groupe de média Al-Sahab), par Aiman al-Zawahiri [Aiman Muhammed Rabi al-Zawahiri] (QDi.006) le commandant en second d'Al-Qaida, dans le premier clip, et par Abou Laith al-Libi, alors haut responsable du Groupe libyen de combat pour l'Islam/haut responsable d'Al-Qaida en Afghanistan et instructeur dans le second.