SAID BEN ABDELHAKIM BEN OMAR AL-CHERIF

QDi.138
SAID BEN ABDELHAKIM BEN OMAR AL-CHERIF
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
28 March 2011
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
3 February 2015
19 July 2019
14 November 2019
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Said ben Abdelhakim ben Omar al-Cherif a été inscrit sur la Liste récapitulative le 12 novembre 2003, en application des dispositions des paragraphes 1 et 2 de la résolution 1390 (2002), comme associé à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban, pour avoir participé au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités menées par Al-Qaida (QDe.004) et Ansar al-Islam (QDe.098), en association avec ces organisations, sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir, recruté pour leur compte ou soutenu, de toute autre manière, des actes commis par elles ou des activités auxquelles elles se livraient.

Renseignements complémentaires: 

Said ben Abdelhakim ben Omar al-Cherif a fait partie d’une cellule terroriste créée à Milan (Italie) et soupçonnée d’avoir installé plusieurs antennes dans d’autres pays d’Europe. Cette cellule, qui était liée à Al-Qaida (QDe.004), s’employait à obtenir des faux documents qu’elle envoyait à des terroristes installés dans des pays d’Europe et du Moyen-Orient et à recruter des éléments appelés à suivre une formation aux activités terroristes généralement organisée, le plus souvent en Iraq, par Ansar al-Islam (QDe.098).

Al-Cherif a mis ses biens à la disposition de cette cellule terroriste et l’ensemble de ses activités était mené au service de celle-ci. Il a fourni une aide financière à la cellule, vraisemblablement grâce au produit d’activités criminelles.

Al-Cherif, qui a coopéré avec d’autres personnes liées à des sphères terroristes, était en contact direct avec d’autres dirigeants, recrutait des éléments appelés à mener des opérations militaires et était chargé d’assurer la sécurité du réseau. Il a également fourni des faux documents à des membres d’Al-Qaida installés en Malaisie.

Le 7 février 2008, Al-Cherif a été condamné par un tribunal italien à 8 ans et 10 mois d’emprisonnement en raison de son appartenance à une organisation terroriste et d’activités criminelles connexes.

Le 9 janvier 2009, Al-Cherif a été condamné en Italie à huit ans d’emprisonnement suivis d’une expulsion vers la Tunisie pour avoir envoyé des personnes en Iraq et en Afghanistan afin qu’elles y commettent des actes de terrorisme, dont des attentats-suicides, aidé des personnes qui souhaitaient devenir des terroristes à entrer en Iraq, aidé des immigrants en situation irrégulière à entrer dans des pays européens et aidé des personnes soupçonnées d’être des terroristes à quitter l’Italie.