SAID BAHAJI

QDi.080
SAID BAHAJI
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
16 September 2009
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Said Bahaji a été inscrit sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 30 septembre 2002, en application des paragraphes 1 et 2 de la résolution 1390 (2002), comme associé à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban en raison de « sa participation au financement, à l'organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l'exécution d'actes ou d'activités en association avec » Al-Qaida (QDe.004), « sous son nom, pour son compte ou pour la soutenir ».

Renseignements complémentaires: 

Sahid Bahaji a fait partie d’un groupe qui a sévi à Hambourg (Allemagne) entre l’été 1999 et le 11 septembre 2001 et qui avait pour but de commettre des actes terroristes contre des pays occidentaux, en particulier les États-Unis d’Amérique. Ce groupe se composait de Mohamed el Amir Awad Elsayed Atta, Marwan Yousef Mohamed Rashed Alshehhi et Ziad Samir Jarrah, morts en perpétrant les attentats terroristes du 11 septembre 2001 contre les États-Unis, et Ramzi Binalshibh [Ramzi Mohamed Abdullah Binalshibh] (QDi.081), Zakarya Essabar (QDi.083) et Mounir El Motassadeq (QDi.082).

En novembre 1999, un groupe structuré comprenant les personnes susmentionnées s’était formé sous la direction d’Atta dans le but d’attaquer, notamment, « les Américains et les Juifs ». Ses membres ont décidé de se préparer à planifier et exécuter des attaques. Leur intention était de lancer des attentats à la bombe après avoir suivi un entraînement militaire dans des camps d’Al-Qaida (QDe.004) en Afghanistan.

Entre la mi-novembre et le début décembre 1999, Atta, Alshehhi, Binalshibh et Jarrah se sont donc rendus dans un camp d’entraînement d’Al-Qaida en Afghanistan, en passant par le Pakistan. Al-Qaida avait déjà prévu d’utiliser des avions pour attaquer les États-Unis et Atta, Alshehhi, Jarrah et Binalshibh ont rapidement été recrutés comme pilotes par Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Laden] (décédé) et d’autres chefs d’Al-Qaida. Ils sont rentrés en Allemagne au début de l’an 2000 et ont commencé à préparer les attentats du 11 septembre 2001.

Said Bahaji a aidé Al-Qaida à mener à bien les attentats terroristes commis aux États-Unis le 11 septembre 2001. Attah, Binalshibh et lui louaient un appartement qui servait de base opérationnelle au groupe. El Motassadeq, Essabar et Jarrah ont assisté aux réunions organisées dans cet appartement, où Alshehhi a aussi vécu quelque temps.

En l’absence de leurs acolytes, Said Bahaji et El Motassadeq dirigeaient l’organisation terroriste à Hambourg, se partageant les tâches des absents et travaillant en étroite collaboration. Said Bahaji a en outre aidé Binalshibh à obtenir un visa pour les États-Unis afin qu’il puisse y suivre une formation de pilote avec Jarrah, lui procurant un faux relevé bancaire de la Bank of Yemen qui l’identifiait comme titulaire d’un compte bien provisionné. Binalshibh a joint ce document à la demande de visa qu’il a présentée aux autorités américaines le 15 septembre 2000 dans le but de paraître fortuné et ainsi d’obtenir l’autorisation d’entrée aux États-Unis.

Après avoir reçu un texto du 16 juillet 2001 par lequel Mohamed Atta le prévenait secrètement que les attaques étaient imminentes et qu’il lui fallait quitter l’Occident, Said Bahaji est parti d’Allemagne le 3 septembre 2001, en accord avec Binahlshibh et Essabar, et a rejoint un camp d’entraînement en Afghanistan.

Le 21 septembre 2001, les autorités allemandes ont lancé un mandat d’arrêt pour meurtre et assassinat à son encontre.

Les compétences de Said Bahaji en matière de technologies de l’information lui ont valu d’être nommé chef adjoint du comité des médias d’Al-Qaida en avril 2010. À ce titre, il a pris le pseudonyme de Mohamed Abbattay ou d’Abderrahmane al Maghribi.