MUHSIN FADHIL AYED ASHOUR AL-FADHLI

QDi.184
MUHSIN FADHIL AYED ASHOUR AL-FADHLI
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
24 January 2011
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
3 February 2016
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Muhsin Fadhil Ayed Ashour al-Fadhli a été inscrit sur la Liste récapitulative le 17 février 2005, en application des dispositions des paragraphes 1 et 16 de la résolution 1526 (2004), comme associé à Al-Qaida (QDe.004), à Oussama ben Laden [Usama bin Laden (QDi.008)] ou aux Taliban, en raison de sa participation au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités en association avec Al-Qaida, sous son nom, pour son compte ou pour la soutenir.

Renseignements complémentaires: 

Muhsin Fadhil Ayed Ashour al-Fadhli a agi au nom ou pour le compte d’Al-Qaida et d’Abu Musab al-Zarqawi, inscrit sur la Liste en tant qu’Ahmad Fadil Nazal al-Khalayleh (décédé). Al-Fadhli est un dirigeant d’Al-Qaida dans le golfe Persique. Il était garde du corps et commandant en second d’un dirigeant du réseau d’Al-Qaida et a combattu avec Al-Qaida dans le nord de l’Afghanistan. Al-Fadhli s’est également battu contre les forces russes en Tchétchénie, où il a été formé au maniement d’armes à feu, de canons antiaériens et d’explosifs. Al-Fadhli était un facilitateur pour les groupes d’Al-Zarqawi en Iraq, dont il aidait les combattants. En vue de consolider l’appui des principaux bailleurs de fonds aux attentats, Al-Fadhli demandait des enregistrements vidéo montrant que les attentats en Iraq avaient bien atteint leurs cibles. Al-Fadhli a été impliqué dans un attentat, le 8 octobre 2002, contre des Marines américains sur l’île koweïtienne de Faylaka, qui a fait un mort parmi les Marines.

Al-Fadhli a également recueilli des fonds au Koweït qui ont servi à financer l’attentat du 6 octobre 2002 contre un navire français, le Limburg, au large du Yémen, ainsi qu’une autre opération contre des intérêts américains. L’agent d’Al-Qaida, Muhammad al-Hamati, inscrit sur la Liste en tant que Mohammad Hamdi Mohammad Sadiq al-Ahdal (QDi.020), a appelé Al-Fadhli au lendemain de l’attentat contre le Limburg pour l’informer que l’opération avait été menée à terme.

En février 2003, un tribunal koweïtien a prononcé quatre suspects, y compris Al-Fadhli, coupables d’avoir financé des activités terroristes et suivi une formation militaire en Afghanistan à des fins de terrorisme. Le tribunal koweïtien a prononcé des peines de cinq ans contre les suspects. Al-Fadhli a également été accusé par les autorités saoudiennes d’avoir commis des activités terroristes à l’intérieur de leur Royaume.