MOSTAFA KAMEL MOSTAFA IBRAHIM

QDi.067
MOSTAFA KAMEL MOSTAFA IBRAHIM
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
19 November 2010
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
4 August 2014
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Mostafa Kamel Mostafa Ibrahim a été inscrit sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 24 avril 2002, en application des dispositions des paragraphes 1 et 2 de la résolution 1390 (2002), comme associé à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban en raison de sa participation au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités en association avec l’Armée islamique d’Aden [Islamic Army of Aden] (QDe.009), sous son nom, pour son compte ou pour la soutenir, et de sa participation au recrutement pour son compte.

Renseignements complémentaires: 

Mostafa Kamel Mostafa Ibrahim a fourni un soutien matériel sous la forme de personnel et d’autres ressources en vue de permettre à l’Armée islamique d’Aden [Islamic Army of Aden] (QDe.009) de poursuivre des visées terroristes au Yémen.

L’Armée islamique d’Aden a reconnu sa responsabilité dans l’enlèvement d’étrangers, notamment dans celui de 16 touristes en décembre 1998, qui a abouti au meurtre de trois ressortissants britanniques et d’un ressortissant australien. Elle a également revendiqué sa participation à l’attentat contre le navireUSS Cole, commis à Aden (Yémen) en octobre 2000.

Ibrahim a été condamné à sept années d’emprisonnement le 7 février 2006 au Royaume-Uni, au titre de six chefs d’accusation pour appel au meurtre, de trois chefs d’accusation pour paroles ou actes menaçants, outrageants ou insultants aux fins d’incitation à la haine raciale, et d’un chef d’accusation pour possession d’un document ou d’un enregistrement contenant des informations pouvant présenter une utilité pour préparer ou commettre un acte terroriste.

Ibrahim a été arrêté au Royaume-Uni le 27 mai 2004 suite à une demande d’extradition formulée par les États-Unis. Le Ministre britannique de l’intérieur a approuvé son extradition au début de 2008. Ibrahim a été extradé vers les États-Unis d’Amérique le 5 octobre 2012 et reconnu coupable de soutien au terrorisme par une juridiction américaine le 9 mai 2014.