MOHAMED BELKALEM

QDi.279
MOHAMED BELKALEM
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
22 April 2010
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
9 September 2014
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Mohamed Belkalem a été inscrit sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 22 avril 2010, en application des dispositions des paragraphes 1 et 2 de la résolution 1904 (2009), comme associé à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban, au motif qu’il a participé au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités en association avec l'Organisation d'Al-Qaida au Maghreb islamique [The Organization of Al-Qaida in the Islamic Maghreb] (QDe.014) et leGroupe islamique armé [Armed Islamic Group] (QDe.006), sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir ou leur a fourni, vendu ou transféré des armes et matériels connexes.

Renseignements complémentaires: 

En 1993, Mohamed Belkalem a intégré le Groupe islamique armé [Armed Islamic Group] (QDe.006) et a été formé par Saifi Ammari (QDi.152). En 1995, il a participé à une embuscade menée contre les forces de sécurité dans la région de l’Akfadou (Algérie). Il a également enlevé et exécuté un ressortissant algérien. Entre 1995 et 1998, il a participé à plusieurs attentats à l’explosif perpétrés contre des civils et les forces de sécurité dans la région de la Grande Kabylie, de Sétif, de Jijel et de Bouira (Algérie).

Entre 1992 et 2002, Mohamed Belkalem a organisé plusieurs faux postes de contrôle de police où ses associés et lui ont réussi à soutirer d’importantes sommes d’argent pour financer leurs activités délictueuses.

En 2004, Mohamed Belkalem et Zaouidi Belkacem, alias Abou Oussama Elmerdassi, ont intégré l'Organisation d'Al-Qaida au Maghreb islamique [The Organization of Al-Qaida in the Islamic Maghreb] (QDe.014) dirigé par Mokhtar Belmokhtar (QDi.136), qui opère surtout dans le nord du Mali.
En juin 2005, il a participé à un attentat perpétré contre la base militaire mauritanienne d’El M’gheiti et, en 2006, contre une patrouille de douane algérienne dans la région de Ménéa (Algérie).

En 2008, Mohamed Belkalem a participé à l’enlèvement de deux touristes autrichiens en Tunisie, une opération conduite par le groupe d’AQMI dirigé par Amor Mohamed Ghedeir (QDi.250), alias Abdelhamid Abou Zeid, qui opère également dans le nord du Mali.

Le 28 mars 1996, Mohamed Belkalem a été jugé par contumace par un tribunal algérien qui l’a reconnu coupable de délits terroristes. Le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a émis un mandat d’arrêt international contre lui en 2009.