ABDUL RAHIM BA’ASYIR

QDi.293
ABDUL RAHIM BA’ASYIR
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
19 July 2011
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
3 March 2021
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Abdul Rahim Ba’asyir a été inscrit sur la Liste récapitulative le 19 juillet 2011, en application des dispositions du paragraphe 4 de la résolution 1989 (2011), comme associé à Al-Qaida pour avoir participé au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités menées par la Communauté islamiste [Jemaah Islamiyah] (QDe.092) et Al-Qaida (QDe.004), en association avec elles, sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir, recruté pour leur compte ou soutenu, de toute autre manière, des actes commis par elles ou des activités auxquelles elles se livraient.

Renseignements complémentaires: 

À la fin de 2010, Abdul Rahim Ba’asyir était un haut responsable de la Communauté islamiste [Jemaah Islamiyah] (QDe.092); il formait et dirigeait des agents de cette organisation en Asie du Sud et du Sud-Est depuis la fin des années 90 et fournissait du matériel et autre soutien à Al-Qaida (QDe.004). Il est le fils d’Abu Bakar Ba’asyir (QDi.217) EN, l’un des fondateurs de la JI. En 2005, il a été choisi comme chef de la région administrative (wakalah) de la JI au centre de Java (Indonésie). À ce titre, il était chargé de superviser les cellules de la JI et connaissait très bien certaines opérations menées par celle-ci en Indonésie en 2005 et 2006. En 2007, il était en relation étroite avec des éléments clandestins de la JI. En 2009, il était considéré comme un haut responsable de l’organisation capable d’inciter à la violence.

Hors de l’Asie du Sud-Est, Abdul Rahim Ba’asyir a été, de la fin des années 90 à 2002, dirigeant de la cellule Al-Ghuraba de la JI à Karachi (Pakistan). Petite organisation conçue sur le modèle de la JI, Al-Ghuraba a été constituée avec le consentement d’Al-Qaida et de Nurjaman Riduan Isamuddin (QDi.87)EN, alias Hambali, haut responsable de la JI, avec pour tâche de former les futures générations de dirigeants de la JI, de leur dispenser une formation au maniement des armes et des explosifs et de leur faire acquérir une expérience de première main des opérations militantes. Hambali a également prévu de faire d’Al-Ghuraba une entité de couverture pour financer les voyages des agents de la JI en Afghanistan aux fins de formation par Al-Qaida. Abdul Rahim Ba’asyir a été désigné par Hambali pour diriger la cellule d’Al-Ghuraba parce qu’il était connu au sein de la JI et d’Al-Qaida. En tant que dirigeant d’Al-Ghuraba, il a endoctriné des étudiants appelés à devenir un jour des dirigeants de la JI et ordonné aux membres d’Al-Ghuraba de tuer les Occidentaux dès que l’occasion se présentait. Il leur a également appris à détourner des avions.

Pendant son séjour au Pakistan et en Afghanistan de la fin des années 90 au milieu de l’année 2002, Abdul Rahim Ba’asyir était le premier interlocuteur de la JI auprès d’Al-Qaida à laquelle il servait d’intermédiaire. Il a prêté serment de loyauté envers Usama Muhammed Awad Bin Laden (décédé) et a fourni des moyens logistiques, de communication et de soutien médiatique à Al-Qaida à plusieurs reprises. Il a également été passeur de combattants d’Al-Qaida au Pakistan et servi d’intermédiaire pour la transmission de messages entre Hambali et Al-Qaida.

Abdul Rahim Ba’asyir a été l’un des nombreux membres d’Al-Qaida qui contrôlaient et dirigeaient un centre de média d’Al-Qaida en Afghanistan, lequel produisait des vidéos et des photos de propagande pour Al-Qaida. Il était présent à une réunion des pirates de l’air du 11 septembre tenue en Afghanistan en mai 2001 et a vraisemblablement participé à la production de leurs vidéos testamentaires. De retour en Indonésie en 2002, il a continué de soutenir Al-Qaida. Depuis le début de 2004, il aurait été le seul contact d’Al-Qaida en Asie du Sud-Est. Il transmettait régulièrement des informations à un haut responsable d’Al-Qaida, Abu Talha, au moins jusqu’au milieu de l’année 2004.

Abdul Rahim Ba’asyir a également joué un rôle dans le rapprochement entre la JI et l’organisation terroriste Lashkar-e-Tayyiba (LET) (QDe.118) basée au Pakistan. Après 1999, il a été chargé par un membre de la JI, Aris Sumarsono (QDi.187), de diriger une école coranique (madrassa) au Pakistan en vue de renforcer la coopération entre les deux organisations.