UMMAH TAMEER E-NAU (UTN)

QDe.068
UMMAH TAMEER E-NAU (UTN)
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
7 April 2011
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Ummah Tameer e-Nau (UTN) a été inscrite sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 24 décembre 2001en application des dispositions de l’alinéa c) du paragraphe 8 de la résolution 1333 (2000), comme associée à Al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Taliban, pour avoir participé au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités menés par Al-Qaida (QDe.004), Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Ladenet les Taliban, en association avec eux, sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir, pour avoir fourni, vendu ou transféré des armes et du matériel connexe ou pour avoir soutenu, d’une manière ou d’une autre, des actes commis par eux ou des activités auxquelles il se livraient.

Renseignements complémentaires: 

Ummah Tameer e-Nau (UTN) a été fondée par des atomistes pakistanais, proches d’Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Laden] (décédé) et des Taliban auxquels elle a fourni des renseignements sur les armes chimiques, biologiques et nucléaires. UTN a eu notamment pour dirigeants, Mahmood Sultan Bashir-Ud-Din (QDi.055)Majeed Abdul Chaudhry (QDi.054) etMohammed Tufail (QDi.056).

À l’occasion de plusieurs voyages en Afghanistan, des dirigeants et des membres d’UTN, notamment Bashir-Ud-Din, ont rencontré Oussama ben Laden, Mollah Omar, inscrit sous le nom de Mohammed Ghulam Nubi Omar (TAi.004 sur la liste 1988 des santions), et d’autres dirigeants d’Al-Qaida et des Taliban afin d’évoquer la question de la fabrication d’armes chimiques, biologiques et nucléaires. Au cours d’une réunion de suivi, un associé d’Oussama ben Laden a fait savoir qu’il disposait de matières nucléaires et qu’il voulait connaître la manière dont il pouvait fabriquer des armes avec elles. Bashir-Ud-Din a donné des informations sur l’infrastructure que requérait l’élaboration d’un programme d’armes nucléaires et sur les effets de celles-ci.

En novembre 2001, les Taliban quittaient Kaboul, entraînant la fuite des employés des bureaux de l’UTN situés dans la capitale. Des fouilles effectuées dans les locaux de l’UTN à Kaboul ont mis à jour des documents qui contenaient le projet d’enlèvement d’un attaché d’ambassade américain ou qui présentaient les principes de base de la physique nucléaire utilisés pour la fabrication d’armes nucléaires.