JEMMAH ANSHORUT TAUHID (JAT)

QDe.133
JEMMAH ANSHORUT TAUHID (JAT)
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
12 March 2012
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
3 February 2015
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

La Jemmah Anshorut Tauhid a été inscrite sur la Liste récapitulative le 12 mars 2012, en application du paragraphe 4 de la résolution 1989 (2011) comme associée à Al-Qaida pour avoir concouru à financer, organiser, faciliter, préparer ou exécuter des actes ou activités d’Al-Qaida (QDe.004) et de la Jemaah Islamiyah (QDe.092), en association avec elles, sous leur nom, pour leur compte ou pour les soutenir, ou pour avoir soutenu de toute autre manière des actes ou activités auxquels elles se livraient.

Renseignements complémentaires: 

La Jemmah Anshorut Tauhid (« JAT ») est un groupe militant basé en Indonésie qui est responsable de nombreux attentats ayant causé la mort de civils, de militaires et de policiers indonésiens. Elle affirme vouloir établir un califat islamique en Indonésie. Les buts qu’elle affiche et les méthodes qu’elle emploie pour promouvoir le terrorisme en Indonésie montrent qu’elle soutient Al-Qaida (QDe.004).

La JAT a été formée le 27 juillet 2008 à Solo (Indonésie). Son fondateur et dirigeant, Abu Bakar Ba’asyir (QDi.217), a été reconnu coupable d’avoir organisé un camp d’entraînement militant à Aceh (Indonésie) et condamné en 2011 à une peine 15 ans d’emprisonnement. Ba’asyir est également le cofondateur et l’ancien dirigeant de la Jemah Islamiyah (QDe.092), l’entité responsable des attentats à la bombe commis en 2002 à Bali dans une boîte de nuit qui ont fait plus de 200 morts.

Le 25 septembre 2011, un membre de la JAT a déclenché les explosifs qu’il portait sur lui à l’intérieur d’une église chrétienne du centre de l’île de Java, blessant des dizaines de personnes. La police indonésienne a arrêté d’autres membres de la JAT impliqués dans cet attentat et a mis au jour un complot visant à commettre de nouveaux attentats-suicides. En avril 2011, un kamikaze a attaqué une mosquée qui se trouvait dans une caserne de police de l’ouest de l’île de Java, blessant des dizaines de policiers. La police a arrêté plusieurs membres de la JAT en rapport avec cet attentat. La JAT est l’auteur de vols de banques et d’autres actes criminels destinés à financer l’achat d’armes et de matériel servant à la fabrication de bombes.