ANSAR AL-SHARI’A IN TUNISIA (AAS-T)

QDe.143
ANSAR AL-SHARI’A IN TUNISIA (AAS-T)
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
23 September 2014
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
3 February 2016
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Ansar al-Shari’a in Tunisia (AAS-T) a été inscrit le 23 septembre 2014 conformément aux paragraphes 2 et 4 de la résolution 2161 (2014) du Conseil en tant qu’associé à Al-Qaida, en raison de sa participation au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités en association avec l’organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique, sous son nom, pour son compte ou pour la soutenir (QDe.014).

Renseignements complémentaires: 

Ansar al-Shari’a in Tunisia (AAS-T) est un groupe armé tunisien fondé au début de 2011 par Seifallah ben Hassine (QDi.333). Il est lié à l’organisation Al-Qaida au Maghreb islamique (QDe.014) et a été impliqué dans des attaques contre les forces de sécurité tunisiennes, dans des assassinats de personnalités politiques tunisiennes et dans une tentative d’attentat à l’explosif dans un hôtel touristique.

En septembre 2012, Ansar al-Shari’a in Tunisia (AAS-T) a été impliqué dans une attaque contre l’ambassade des États-Unis d’Amérique et la American Community School à Tunis. En février 2003, Chokri Belaid a été assassiné devant son domicile par les membres du groupe AAS-T et en juillet 2013, Mohamed Brahmi a été assassiné près de son domicile par les membres du groupe AAS-T. 

Le 30 octobre 2013, le groupe AAS-T a tenté de commettre des attentats-suicides contre deux sites touristiques tunisiens. Dans la première attaque, le kamikaze s’est fait exploser devant un hôtel de Sousse (Tunisie) sans faire aucune victime. Le même jour, la police a empêché un attentat-suicide à Monastir (Tunisie), en arrêtant le kamikaze en puissance au mausolée Habib Bourguiba.

Le groupe AAS-T est impliqué dans le recrutement en Tunisie de jeunes qui vont combattre en Syrie.