AL-QAIDA IN IRAQ

QDe.115
AL-QAIDA IN IRAQ
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
18 October 2004
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
3 February 2016
18 January 2018
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Al-Qaida in Iraq a été inscrite sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida le 18 octobre 2004 en application des dispositions des paragraphes 1 et 16 de la résolution 1526 (2004) comme associée à Al-Qaida, Oussama ben Laden ou aux Taliban en raison de sa participation au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités menés par Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Laden] et Al-Qaida (QDe.004), en association avec eux, sous leur nom ou pour leur compte, pour leur avoir fourni, vendu ou transféré des armes et des matériels connexes, ou pour avoir soutenu, d’une manière ou d’une autre, des actes commis par eux ou des activités auxquelles ils se livraient.

Renseignements complémentaires: 

Al-Qaida in Iraq (AQI) est un groupe extrémiste opérant en Iraq. Il était dirigé par l’extrémiste Abu Musab al-Zarqawi, inscrit sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida sous le nom d’Abu Musab al-Zarqawi [Ahmad Fadil Nazal al-Khalayleh], tué en juin 2006. Al-Zarqawi agissait indépendamment en Iraq depuis le milieu de 2003 sous le nom de Jama’at a-Tawhid Wa’al-Jihad (JTJ). Son groupe est responsable de l’attentat qui, perpétré contre le siège de l’ONU à Bagdad en août 2003, a fait au moins 23 morts, dont l’Envoyé spécial Sergio Vieira de Mello. 

Sous la direction d’Al-Zarqawi, JTJ a noué des liens avec Al-Qaida (QDe.004) dont Al-Zarqawi connaissait depuis longtemps les dirigeants, semblait en être estimé et collaborait de près avec Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad Bin Laden] (décédé). Il a notamment fait en sorte que ses hommes soient formés dans des camps d’Al-Qaida. 

À partir du moment où il a été désigné par le Comité 1267, Al-Zarqawi a recentré ses activités en Iraq et regroupé ses hommes au sein de JTJ. En tant que chef de JTJ, il a toutefois conservé des liens avec Al-Qaida, comme le montre une lettre interceptée en février 2004 qu’Al-Zarqawi a écrite à Al-Qaida/Oussama ben Laden en Afghanistan et dans laquelle il revendique plusieurs attentats terroristes. 

En octobre 2004, JTJ a publié une déclaration dans laquelle il faisait acte d’allégeance à Oussama ben Laden et s’engageait à lui obéir. C’est aussi à ce moment que le groupe a changé de nom pour devenir Tanzim Qa’idat al-Jihad fi Bilad al-Rafidayn (ou, en anglais, Al-Qaida Group in the Land of the Two Rivers, AQI). Il se donnait pour objectif de créer un État iraquien fondé sur une idéologie extrémiste.

Après la mort d’Al-Zarqawi en 2006, Abu Ayyub al-Masri a pris la direction d’AQI jusqu’à sa propre mort en avril 2010. Le groupe continue de perpétrer des attentats contre des civils iraquiens, les Forces de sécurité iraquiennes et les institutions d’État iraquiennes. Il en a revendiqué beaucoup en Iraq dont ceux de Bagdad en août, octobre et décembre 2009 qui ont fait plus de 480 morts. Le groupe a également revendiqué l’attentat de 2005 contre trois hôtels d’Amman qui a fait au moins 60 morts. 

Les membres de la cellule ayant précédé JTJ en Allemagne incluent Djamel Moustfa (QDi.129)

Jabhat el-Nosra est apparu publiquement le 23 janvier 2012. Le groupe a été créé par des membres d’Al-Qaida en Iraq, notamment par Ibrahim Awwad Ibrahim Ali Al-Badri Al Samarrai, connu également sous le nom d’Abu Bakr al-Baghdadi (QDi.299). Le chef de Jabhat el-Nosra est Al-Fatih Abu Muhammad al-Jawlani (QDi.317). Le groupe fait partie d’Al-Qaida en Iraq. Il est actif en Syrie où il a commis des attentats terroristes.