Al-QAIDA

QDe.004
Al-QAIDA
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
7 October 2011
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Al-Qaida a été inscrite sur la Liste le 6 octobre 2001 conformément aux dispositions des résolutions 1267 (1999) et 1333 (2000) pour avoir concouru à financer, organiser, faciliter, préparer ou exécuter des actes ou activités d’Oussama ben Laden [Usama bin Laden] et des Taliban, en association avec eux, sous leur nom ou pour leur compte ou pour les soutenir, pour leur avoir fourni, vendu ou transféré des armements et matériels connexes ou pour avoir soutenu de toute autre manière des actes ou activités auxquels ils se livraient.

Renseignements complémentaires: 

Al-Qaida est un réseau terroriste international issu de l’organisation Makhtab al-Khidamat (QDe.012), créée par le mentor d’Oussama ben Laden [Usama Muhammed Awad bin Laden’s (décédé)], le cheikh Abdullah Azzam, en tant qu’organisation destinée à financer les combattants en Afghanistan. Al-Qaida, ceux qui y sont affiliés et ceux qu’elle inspire ont été impliqués dans l’organisation et l’exécution d’attentats en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

Al-Qaida a été fondée par ben Laden et Sobhi Abdel Aziz Mohamed el Gohary Abu Sinna (décédé), également connu sous les noms de Mohamed Atef et Abu Hafs al Masri, ainsi qu’Abu Ubaidah al Banshjri et d’autres individus. De sa création à 1991, Al-Qaida était basée en Afghanistan et à Peshawar (Pakistan). En 1991, ses responsables, dont son émir, ben Laden, l’ont relocalisée au Soudan tout en conservant des bureaux dans différents endroits du monde. En 1996, ben Laden et d’autres membres d’Al-Qaida sont retournés en Afghanistan. De 1996 à 2001, Al-Qaida était dirigée depuis l’Afghanistan par ben Laden et ses associés, sous la protection des Taliban.

Al-Qaida opère seule et par l’intermédiaire d’organisations terroristes dans d’autres pays. En 1998, elle a rejoint le Jihad islamique égyptien [Egyptian Islamic Jihad (QDe.003)], dirigé par Aiman Muhammed Rabi al-Zawahiri (QDi.006), qui est devenu le deuxième dirigeant le plus important de l’organisation après ben Laden. Elle dispose d’organisations affiliées reconnues en Iraq (QDe.115), en Afrique du Nord (QDe.014) et au Yémen (QDe.129).

Al-Qaida a revendiqué la responsabilité d’un certain nombre d’attentats terroristes de grande envergure, notamment ceux qui ont visé les ambassades des États-Unis d’Amérique à Nairobi (Kenya) et Dar es-Salaam (République-Unie de Tanzanie) en 1998; l’attentat contre l’USS Cole dans le port d’Aden et d’autres attentats perpétrés en Arabie saoudite et au Yémen en 2000; les attentats le 11 septembre 2001 contre les États-Unis; des attentats en Turquie en 2003, en Arabie saoudite en 2004; et au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord en 2005, ainsi que d’autres perpétrés depuis lors au Pakistan et en Afghanistan. Al-Qaida a en outre inspiré bien d’autres attentats, y compris en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.