S/RES/2396(2017)

Le Conseil de sécurité exhorte les États Membres à redoubler d’efforts pour écarter la menace que représentent les combattants terroristes étrangers par des mesures de contrôle des frontières, de justice pénale, de mise en commun d’informations et de lutte contre l’extrémisme ; engage les États Membres à prendre les dispositions qui s’imposent contre les personnes soupçonnées d’être des terroristes et les membres de leur famille qui les accompagnent, lorsqu’ils entrent sur leur territoire, en envisageant notamment des poursuites, la réadaptation et la réinsertion, selon qu’il convient, dans le respect du droit interne et du droit international ; prie les États Membres d’empêcher la circulation de terroristes en effectuant des contrôles efficaces aux frontières, en prenant des mesures visant à empêcher la falsification de documents d’identité et de voyage, la fabrication de faux et l’utilisation frauduleuse de tels documents ; décide que les États Membres doivent mettre en œuvre des systèmes de collecte de données biométriques et produire et partager des informations concernant les listes de personnes à surveiller ou les bases de données de terroristes connus ou présumés, y compris les combattants terroristes étrangers ; demande que des décisions soient prises à l’échelle mondiale, régionale et nationale, afin d’élever le niveau de l’application effective du nouveau plan pour la sûreté de l’aviation dans le monde établi par l’Organisation de l’aviation civile internationale ; charge le Comité faisant suite aux résolutions 1267 (1999), 1989 (2011) et 2253 (2015) et l’Équipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions de continuer à s’intéresser tout particulièrement à la menace que font peser les combattants terroristes étrangers, en particulier ceux qui sont associés à l’État islamique d’Iraq et du Levant (EIIL), à Al-Qaida et au Front el-Nosra pour le peuple du Levant.

Resolution number: 
S/RES/2396(2017)
Resolution Date: 
21 December 2017