Mohamad Rafi Bin Udin

QDi.417
Mohamad Rafi Bin Udin
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
23 August 2018
Date(s) de mise(s) à jour du résumé: 
23 August 2018
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Mohamad Rafi Bin Udin a été inscrit sur la Liste le 23 août 2018 en application des dispositions des paragraphes 2 et 4 de la résolution 2368 (2017) comme associé à l’EIIL ou à Al-Qaida pour avoir concouru au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités de l’État islamique d’Iraq et du Levant (EIIL), inscrit sur la Liste sous le nom d’Al-Qaida en Iraq (QDe.115), en association avec ce groupe, sous son nom, pour son compte ou pour le soutenir, pour avoir recruté pour son compte et pour avoir commis des actes ou mené des activités indiquant son association avec lui.

Renseignements complémentaires: 

Mohamad Rafi Bin Udin, haut responsable de l’EIIL, a figuré dans une vidéo de propagande réalisée par cette organisation pour recruter des individus et les entraîner à perpétrer des actes terroristes au nom de l’EIIL. Il est impliqué dans des activités militantes depuis 1998. En 2001, il était recherché par la police malaisienne pour sa participation présumée à un vol à main armée commis dans une banque à Petaling Jaya (Malaisie) en mai de la même année, eu égard à ses liens avec une organisation extrémiste malaisienne. En 2000, il aurait été envoyé par Nurjaman Riduan Isamuddin (QDi.087), ancien dirigeant de la Jemaah Islamiyah (QDe.092) en Malaisie, pour combattre dans le conflit intercommunautaire à Ambon, dans les îles Moluques (Indonésie). Il est resté à Ambon jusqu’après le bombardement de Bali en 2002, pour ensuite retourner à Palu, dans la province de Sulawesi central, où il a été arrêté le 22 avril 2003 par la police indonésienne avec plusieurs autres hauts responsables de la Jemaah Islamiyah. Par la suite, il a été déporté en Malaisie et placé en détention avant d’être libéré en 2006. Il a quitté la Malaisie en février 2014 pour se rendre en République arabe syrienne. Il a figuré dans une vidéo intitulée « the Solid Structure », réalisée par le bureau de presse des Philippines de l’EIIL et diffusée sur les médias sociaux le 21 juin 2016. La présence, le témoignage et les actions de Rafi Bin Udin dans la vidéo visaient à recruter des individus pour le compte de l’EIIL et à montrer sa participation à des actes terroristes, notamment à la décapitation d’un prisonnier au nom de ce groupe. Dans la vidéo, Rafi Bin Udin invitait les destinataires individuels à s’unir et à prêter allégeance au calife Abu Bakr al-Baghdadi, inscrit sur la Liste sous le nom d’Ibrahim Awwad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarrai (QDi.299)]. Il y engageait ses « frères » dans le pays à rejoindre les leurs aux Philippines sous le commandement du moujahid Abu Abdullah al-Filipini [référence à Isnilon Hapilon (QDi.204)], qui a été chargé par l’État islamique de diriger les soldats du califat aux Philippines. Il y appelait ceux qui ont prêté allégeance à l’EIIL à tuer les polythéistes et les apostats où qu’ils se trouvent. Il y invitait également ceux qui ne sont pas en mesure de se rendre en République arabe syrienne à rejoindre les moujahidin aux Philippines. Enfin, il exhortait ceux qui ne pourraient pas envoyer leurs fils à envoyer de l’argent pour soutenir les moujahidin.