JUND AL-KHILAFAH IN ALGERIA

QDe.151
JUND AL-KHILAFAH IN ALGERIA
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
29 September 2015
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

    Jound el-Khalifa en Algérie [Jund al-Khilafah in Algeria (JAK-A)] a été inscrite sur la Liste le 29 septembre 2015 en application des dispositions des paragraphes 2 et 4 de la résolution 2161 (2014) comme associée à Al-Qaida pour avoir concouru à financer, organiser, faciliter, préparer ou exécuter des actes ou activités de l’État islamique d’Iraq et du Levant, inscrit sur la Liste sous le nom d’Al-Qaida en Iraq (QDe.115), en association avec ce groupe, sous son nom ou pour son compte, et pour l’avoir soutenu de toute autre manière.

Renseignements complémentaires: 

Jound el-Khalifa en Algérie [Jund al-Khilafah in Algeria (JAK-A)] est apparue le 13 septembre 2014, quand le haut-commandement militaire de la région centrale d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) (QDe.014) a fait dissidence d’avec AQMI et annoncé son allégeance à l’État islamique d’Iraq et du Levant, inscrit sur la Liste sous le nom d’Al-Qaida en Iraq (QDe.115). JAK-A est principalement connue pour avoir enlevé et décapité le Français Hervé Gourdel en septembre 2014. Depuis, elle a revendiqué des attentats contre des policiers et des gendarmes en Algérie et a continué de planifier de nouveaux attentats, notamment un double attentat terroriste visant deux aéroports d’Algérie, qui a été déjoué par les forces de sécurité algériennes.