Islam Seit-Umarovich Atabiev

QDi.364
Islam Seit-Umarovich Atabiev
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
2 October 2015
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Islam Seit-Umarovich Atabiev a été inscrit sur la liste le 2 octobre 2015 en application des dispositions des paragraphes 2 et 4 de la résolution 2161 (2014) comme étant associé à Al-Qaida pour avoir concouru à financer, organiser, faciliter, préparer ou exécuter des actes ou activités d’Al-Qaida (QDe.004), de l’État islamique d’Iraq et du Levant, inscrit sur la Liste sous le nom d’Al-Qaida en Iraq (QDe.115), d’Abu Bakr al-Baghdadi, inscrit sur la Liste sous le nom d’Ibrahim Awwad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarrai (QDi.299), et de Tarkhan Tayumurazovich Batirashvili (QDi.345), en association avec ces groupes ou ces individus, sous leur nom ou pour leur compte, pour leur avoir fourni, vendu ou transféré des armements et matériels connexes et pour avoir recruté pour leur compte ou soutenu de toute autre manière des actes commis par eux ou des activités auxquelles ils se livrent. 

Renseignements complémentaires: 

Islam Seit-Umarovich Atabiev a été nommé émir (chef) des combattants russophones de l’État islamique d’Iraq et du Levant (EIIL), inscrit sur la Liste sous le nom d’Al-Qaida en Iraq (QDe.115), par les dirigeants de l’organisation. À ce titre, il contrôle les villes de Dana et d’Edleb (République arabe syrienne). 
    Dans une vidéo publiée sur Internet, Atabiev et Tarkhan Batirashvili (QDi.345), se présentant comme les émirs de l’État islamique, rendent compte de la situation en République arabe syrienne. 
    Une deuxième vidéo montre Atabiev, se présentant comme un représentant de l’EIIL, parler du conflit entre l’EIIL et le Front el-Nosra pour le peuple du Levant (QDe.137). 
    Atabiev fait activement de la propagande en appelant à commettre des attentats terroristes et en répandant l’idéologie extrémiste de l’EIIL, notamment dans le Caucase du Nord.  
    Il est recherché par les autorités de la Fédération de Russie pour avoir commis des crimes terroristes sur le territoire russe.